Célébration du ramadan à Bohicon: La communauté Ahmaddiyya appelle à plus de solidarité

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Ce vendredi 15 juin, la communauté musulmane a célébré la fête du ramadan ou la fin du jeûne. A l’instar des autres musulmans, la communauté   islamique des Ahmaddyy de Bohicon a aussi prié pour rendre gloire à Allah, le créateur pour ces 30 jours de bénédiction. Moment de communion et de solidarité pour cette communauté.

LIRE AUSSI:  31e convention annuelle de la Jama’at islamique Ahmadiyya: Les fidèles invités à cultiver la paix

C’est au siège de Ahmaddiyya à Sodohomé dans la ville de Bohicon que les membres de cette communauté se sont donné rendez-vous ce vendredi, jour du ramadan autour du missionnaire de la région, Arif Mahmood. Contrairement aux autres qui sont sur les places Idi, ici, c’est à la mosquée qu’on récite le saint Coran, on fait les enseignements et on prie Allah le miséricordieux. Le missionnaire  Arif  Mahmood rappelle que le carême musulman est l’une des prescriptions du livre saint des musulmans qu’est le Coran. Le mois du carême est donc un mois sain pour tout bon musulman. Le responsable Ahmaddiyya de Bohicon  a, au cours de la séance de prière prêché essentiellement pour la solidarité, la tolérance et la paix au Bénin et dans le monde. Il insiste sur le don à faire aux malades et aux pauvres sans distinctions de religion et sans en attendre en retour quelque gratitude que ce soit. Car, selon lui, seul Dieu, le créateur, recompose pour ses œuvres.

LIRE AUSSI:  Don de vivres aux personnes défavorisées: La Jama’at Islamique Ahmadiyya fait œuvre utile

Arif Mahmood a invité par ailleurs les fidèles musulmans à suivre la parole du créateur et surtout à les traduire en actes et à travers les comportements. Car, ajoute-il, Dieu récompense toujours dix fois pour ses gestes de solidarité envers les pauvres. Pour finir, il a prié pour la paix au Bénin et dans le monde sans oublier les candidats aux divers examens.