Célébration de la Journée mondiale du théâtre:Porto-Novo s’est régalé au CEMAAC

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le Bénin a célébré, vendredi 27 mars dernier, comme nombre de pays, la Journée mondiale du théâtre. Les manifestations d’envergure espérées n’ont pas eu droit de cité. Par contre à Porto Novo, le Centre d’études musicales, artisanales et d’animation culturelle (CEMAAC) a offert au public un spectacle.

LIRE AUSSI:  Méga concert au stade de l’Amitié : Des vedettes pour dire non au mariage des enfants

L’honneur est revenu cette année au Polonais Krzysztof Warlikowski, l’un des plus importants metteurs en scènes européens, de proposer le message de la Journée mondiale du théâtre. Message à travers lequel il a rappelé l’importance du sixième art dans un monde où les conflits flambent. Ce même message, les populations de la ville de Porto-Novo ont eu la chance de l’écouter, vendredi 27 mars dernier au Centre d’études musicales, artisanales et d’animation culturelle (CEMAAC). Ceci, à l’occasion d’une soirée organisée pour d’une part, célébrer cette journée qui honore et valorise les métiers des hommes de planche et d’autre part, présenter au public, la scène rénovée dudit centre qui s’affiche comme l’un des rares espaces culturels viables de la capitale. Plusieurs artistes et groupes d’artistes ont ainsi presté devant un public composé de jeunes élèves, des étudiants, des personnes âgées…
Les organisateurs ont même été débordés par le public présent. Ils parlent de plus de 4000 spectateurs, ce qui était largement au-dessus de leurs attentes. Déjà, la direction du centre envisage une extension de la scène pour contenir à l’avenir le public. A y voir de près, la programmation faite à l’occasion de cette soirée et qui s’inscrivait également dans le cadre de la mise en œuvre du projet Patrimoine, culture et tourisme équitable (PaCTE), a beaucoup intéressé le public. Il y avait entre autres, des artistes locaux, des groupes d’artistes, la sélection des élèves de l’atelier d’art dramatique du CEMAAC dirigé par le metteur en scène Hermas Gbaguidi, l’association Irikpè Sabouyo, la compagnie Sèna, le prophète Elie et bien d’autres jeunes compagnies de théâtre de Porto-Novo. Le public ne s’est donc pas ennuyé du tout, surtout qu’il y avait en tête d’affiche, le duo Pipi Wobaho et Eléphant mouillé, sans oublier l’animateur en langue locale Wémè, Bodé’Star, très adulé à Porto-Novo et dans les communes environnantes.

LIRE AUSSI:  Nouvel an baatonu: Le Donkonrou célébré pour conjurer les mauvais sorts