Célébration de la Journée mondiale des océans: L’appel à l’innovation et à la protection de l’écosystème marin

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Environnement |   Commentaires: Aucun


Le Bénin, à l’instar des autres pays du monde, a célébré la Journée mondiale des océans, hier lundi 8 juin. C’est à travers une manifestation à la plage Togbin Daho dans la commune d’Abomey-Calavi.
Une occasion pour les participants de procéder au nettoyage des lieux, à l’entretien et à l’émondage des plants de cocotier sur la plage pour sensibiliser les populations à une meilleure gestion des océans et des ressources.

LIRE AUSSI:  Protection de l’environnement au Bénin: Un projet pour mieux gérer les produits chimiques et leurs déchets

La Journée mondiale des océans a été célébrée au Bénin, hier lundi 8 juin, sur le thème : « Innovation pour un océan durable ». Grand moment de réflexion et de présentation des actions de protection de l’écosystème marin, cette journée vise à amener les populations à changer de comportement pour une meilleure gestion des océans et des ressources. Selon Faustine Sinzogan, point focal de la Convention d’Abidjan, sans les océans, la vie ne saurait exister. « Conscient et animé par un esprit visionnaire, le gouvernement a fait de la valorisation de l’écosystème marin une pure vérité. Il s’est engagé depuis des années dans une lutte implacable contre la dégradation des ressources marines afin d’offrir à notre pays des conditions optimales de développement du tourisme balnéaire et écologique », rappelle-t-elle. Il y a tout de même, précise le point focal, des défis sur lesquels le thème de la journée attire l’attention des populations. Il appelle à une réflexion et à initier des actions intelligentes susceptibles de renverser la tendance actuelle et de redonner à nos côtes leur santé, précise-t-elle.
Quant au directeur général de l’Environnement et du Climat, il y a bien de raisons de protéger les océans. Selon Aïna Martin Pépin, ils constituent le pilier de l’économie internationale et jouent un rôle important dans l’économie mondiale ainsi que l’économie locale. Au Bénin, le port de Cotonou contribue à plus de 60 % au Produit intérieur brut et mobilise plus de 90 % des ressources intérieures, selon ses explications, et la pêche contribue à près de 3 %.
« Des réformes sont opérées dans le secteur du tourisme balnéaire afin de valoriser nos côtes qui regorgent de richesses.

LIRE AUSSI:  Dangers liés à l’utilisation des pesticides: Les actions pour préserver l’environnement

Halte aux pressions humaines !

Malheureusement, les pressions humaines pèsent lourd sur la santé de l’océan et sa capacité à continuer à nous nourrir. Parmi les plus graves figurent la pollution organique et plastique », a révélé le Dgec. Il indique que ces situations ruinent l’écosystème de l’océan, une réalité à laquelle les côtes béninoises n’échappent pas. « Elles font face à de multiples menaces à savoir occupation anarchique, pollution par les déchets plastiques et industriels, érosion côtière, la défécation à l’air libre, qui à ses dires entrainent une dégradation de l’environnement marin, la réduction des services écosystémiques et du stock halieutique.
Le gouvernement du président Patrice Talon a fait de la protection de l’océan, une priorité à travers le pilier 3 de son programme d’action, martèle Aïna Martin Pépin. L’adoption des lois relatives à la protection de la zone littorale, l’interdiction des sachets plastiques, la réglementation des changements climatiques, la sécurisation et le nettoyage permanent des plages, la protection et la valorisation de la côte maritime sont de fortes actions menées. A cela s’ajoutent quatre nouveaux épis construits, une digue immergée, 3250 m3 de sable injecté, 1000 m3 de sable mis en stock, 15 kilomètres de côte protégée, plus de 53 milliards de francs Cfa mobilisés, création de deux lacs marins.
Le capitaine de Vaisseau Fernand Maxime Ahoyo, présent à la célébration, a fait savoir que l’utilité des océans n’est plus à démontrer. « Les océans et les mers couvrent 361 millions de km2 et sont depuis des millénaires, des lieux de circulation, de contact et d’échanges. Les océans recouvrent 71 % de la surface de la terre et contiennent 97 % des réserves en eau de la planète. Ils représentent 99 % de l’espace vital terrestre en volume et fournissent l’eau de pluie, notre eau potable, et 50 % de l’oxygène que nous respirons ainsi qu’une grande partie de notre nourriture», informe-t-il.