Catégorie: Société


Port de pêche de Cotonou : Le Japon annonce un financement complémentaire de 200 millions pour son aménagement

Par Alexis Meton,

Le port de pêche artisanale de Cotonou bénéficiera d’un financement dans le cadre de son aménagement. Le Japon annonce, dans le cadre de la coopération avec le Bénin un financement complémentaire environ deux cent millions de francs Cfa. Ce financement prévu pour le mois d’avril et de mai 2020 vise à renforcer le mécanisme du port en améliorant la capacité des équipements fournis. Il vise également, selon l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi, à réparer les machines à glace et autres équipements acquis dans le cadre de l’aménagement du port de pêche de Cotonou.
Selon les explications du chef d’exploitation du port de pêche artisanale de Cotonou, l’inspecteur de pêche Léonce Landry Aïssoun, la chambre frigorifique n’est plus fonctionnelle. Elle est en arrêt depuis 2011. Ce qui accentue les difficultés au niveau de ce centre très animé. Il a confié que les machines qui servent à fabriquer la glace sont vétustes et le personnel est en attente de l’assistance de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), depuis un an. Léonce Aïssoun informe que l’appui de la Jica permettra donc de reprendre les activités pour le bonheur des usagers du centre. Il faut signaler qu’au port de pêche, il y a un volontaire japonais connu sous le nom de Worou, qui travaille avec les femmes mareyeuses pour dynamiser les activités du foyer de la femme du port de pêche de Cotonou. La grande attente des usagers est de voir la concrétisation d’autres phases du projet pour construire le marché à poisson pour soulager les bonnes dames qui vendent sur le site, d’après l’inspecteur des pêches.
Le projet d’aménagement du port de pêche de Cotonou et le projet de construction de foyer de la femme du port de pêche de Cotonou sont deux projets financés par le Japon en 2005 et 2007.

Lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire: Ascinb plaide pour des budgets conséquents à la nutrition

Par Claude Urbain PLAGBETO,

Dans le cadre du projet « Sein-Bénin », se tient, les 5 et 6 décembre à Cotonou, un atelier de plaidoyer pour la mobilisation des ressources au profit de la nutrition. Les résolutions permettront de positionner la lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire comme problématique majeure au cœur des projets et programmes.

… Lire +

16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes: « Nous ne pouvons vaincre sans les hommes à nos côtés »

Par Maryse ASSOGBADJO,

Les violences faites aux femmes (Vff) sont autant dévastatrices que les conflits armés, en ce sens qu’elles portent atteinte à la paix et au développement. C’est ce que soutient Bénédicta Aloakinnou, responsable d’Ong et jeune leader du Bénin, résolument engagée contre le phénomène. Elle exhorte les dirigeants à s’impliquer dans la lutte à travers des actions concretes.

… Lire +

Accident de la circulation: Un bus fait des dégâts à Bantè

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

Un accident s’est produit dans la journée de ce mercredi 4 décembre aux environs de 11 h au cœur de la ville de Bantè dans le département des Collines. Un bus de la compagnie Stc a mal négocié le virage et s’est retrouvé dans le décor, faisant des dégâts matériels. Le drame s’est produit non loin de la Poste de Bantè où se regroupent habituellement les conducteurs de taxi-motos de la ville.
Pas de morts enregistrés sur les lieux du drame. Cependant, cet accident a occasionné des blessés et d’importants dégâts matériels. Plusieurs motos et abris de fortune sont emportés sous la furie de ce bus.
Les causes du drame ne sont pas encore connues officiellement. Défaillance technique, méconnaissance du virage par le conducteur, excès de vitesse, somnolence du conducteur ou autres ? Seules les enquêtes de la police pourraient révéler avec précision ce qui s’est réellement passé avec ce bus.
Quelques minutes après l’accident, des éléments de la police se sont déployés sur les lieux pour en prendre le contrôle. Des secours ont été aussi déployés sur le terrain pour assister et protéger les victimes.

Soutien aux couches vulnérables: Mtn-Bénin au chevet des pensionnaires des centres de l’Ong Racines

Par Maryse ASSOGBADJO,

Les enfants du centre de prise en charge ‘’Recherches, actions communautaires, initiatives pour un nouvel espoir (Racines)’’ achèvent l’année 2019 en beauté. Ils ont reçu ce mercredi 4 décembre, la visite du réseau de téléphonie mobile Mtn, les bras chargés de vivres et d’un appui financier de trois millions de F Cfa en vue de leur prise en charge nutritionnelle et médicale. Ce geste de solidarité apporte du souffle aux responsables de l’Ong et conforte Mtn dans son élan de solidarité à l’endroit des couches vulnérables.

… Lire +

Communication pour un changement de comportement: L’Anlc sensibilise la couche juvénile

Par Didier Pascal DOGUE,

L’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) a entretenu, hier mardi 3 décembre, les élèves du collège privé les Elites à Natitingou sur la corruption et ses conséquences. L’activité s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation et de communication pour un changement de comportement qu’organise l’Anlc du 2 au 6 décembre dans les écoles, collèges et universités des 77 communes du Bénin.

… Lire +

De Christ Roi au Temps de l’Avent: « C’est le Christ, Alpha et Oméga qui est célébré », indique le père Hubert Kèdowidé

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

Dimanche 24 novembre dernier, les chrétiens catholiques ont célébré la fête du Christ-Roi qui introduit la dernière semaine du Temps ordinaire. Dès dimanche 1er décembre, ils entrent de plain-pied dans le Temps de l’Avent. Que comprendre du passage de la fête du Christ-Roi au Temps de l’Avent, pourquoi le Temps de l’Avent, que retenir du cycle liturgique…, autant de préoccupations auxquelles répond le père Hubert Kèdowidé, directeur de la communication de l’Archidiocèse de Cotonou.

… Lire +

Agence francophone pour l’intelligence artificielle en Afrique: Le Béninois Eric Adja aux commandes

Par Christian HOUNONGBE,

L’Agence francophone pour l’intelligence artificielle (Afria) est née, depuis jeudi 14 novembre dernier, au Centre des hautes études du ministère français de l’Intérieur (Chemi) à Paris. Précédemment directeur de la Francophonie numérique et directeur du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (Brao) de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), Eric Adja est élu président de cette institution dont l’objectif est d’accompagner les pays africains francophones à saisir les opportunités et à relever les défis liés à l’intelligence artificielle.

… Lire +