Catégorie: Société


Poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée :Les braqueurs de la Continental Bank de Cocotomey condamnés respectivement à 7,9 et 12 ans (24e dossier):

Par Didier Pascal DOGUE,

Dans le cadre de l’examen du 24e dossier de la Cour d’assises de la Cour d’appel de Cotonou, mardi 7 avril dernier, Isabelle Sèdo Josette Sagbohan a présidé la composition qui en a connu. Elle était assistée de Michel Romaric Azalou et Hélène Achouké. Apollinaire Dassi était dans le rôle du ministère public. Me Alain Ayikoué Kakpo a tenu la mémoire de l’audience. Les jurés Gabriel Hounsa, Honoré Agboton, Bernadette Houessinon, Louise Hounmènou et Léopold Marcellin Bada ont accompagné les magistrats. Six accusés étaient poursuivis pour association de malfaiteurs pour des faits qui s’étaient produits en 2008, à Cocotomey, dans la commune d’Abomey-Calavi.

… Lire +

Poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée :Les braqueurs de la Continental Bank de Cocotomey condamnés respectivement à 7,9 et 12 ans (24e dossier):

Par Didier Pascal DOGUE,

Dans le cadre de l’examen du 24e dossier de la Cour d’assises de la Cour d’appel de Cotonou, mardi 7 avril dernier, Isabelle Sèdo Josette Sagbohan a présidé la composition qui en a connu. Elle était assistée de Michel Romaric Azalou et Hélène Achouké. Apollinaire Dassi était dans le rôle du ministère public. Me Alain Ayikoué Kakpo a tenu la mémoire de l’audience. Les jurés Gabriel Hounsa, Honoré Agboton, Bernadette Houessinon, Louise Hounmènou et Léopold Marcellin Bada ont accompagné les magistrats. Six accusés étaient poursuivis pour association de malfaiteurs pour des faits qui s’étaient produits en 2008, à Cocotomey, dans la commune d’Abomey-Calavi.

… Lire +

Prévention et gestion des conflits en lien avec la transhumance:L’ONG Potal Men outille les agents de sécurité du Borgou

Par Claude Urbain PLAGBETO,

Hier, mardi 7 avril, s’est ouvert à Parakou un atelier de formation à l’intention des forces de défense et de sécurité et autres acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des conflits en lien avec la transhumance dans le Borgou. Cette rencontre d’échanges qui dure deux jours, est organisée par l’ONG Potal Men et le Groupement Nord de la Gendarmerie, avec l’appui de la Coopération suisse.

… Lire +

Prévention et gestion des conflits en lien avec la transhumance:L’ONG Potal Men outille les agents de sécurité du Borgou

Par Claude Urbain PLAGBETO,

Hier, mardi 7 avril, s’est ouvert à Parakou un atelier de formation à l’intention des forces de défense et de sécurité et autres acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des conflits en lien avec la transhumance dans le Borgou. Cette rencontre d’échanges qui dure deux jours, est organisée par l’ONG Potal Men et le Groupement Nord de la Gendarmerie, avec l’appui de la Coopération suisse.

… Lire +

Protection de la réserve de biosphère de la Pendjari:Du renfort pour la sécurité des animaux

Par Kokouvi EKLOU,

Un fort contingent de forces de sécurité a été déployé dans le parc de la Pendjari pour assurer la sécurité des animaux suite aux rumeurs de braconnage dont fait l’objet cette réserve de biosphère. Mais avant, il était à la rencontre que le ministre de l’Environnement en charge du reboisement et de la protection des Ressources naturelles et forestières a eue avec tous les acteurs impliqués dans la cogestion de ladite réserve.

… Lire +

Protection de la réserve de biosphère de la Pendjari:Du renfort pour la sécurité des animaux

Par Kokouvi EKLOU,

Un fort contingent de forces de sécurité a été déployé dans le parc de la Pendjari pour assurer la sécurité des animaux suite aux rumeurs de braconnage dont fait l’objet cette réserve de biosphère. Mais avant, il était à la rencontre que le ministre de l’Environnement en charge du reboisement et de la protection des Ressources naturelles et forestières a eue avec tous les acteurs impliqués dans la cogestion de ladite réserve.

… Lire +

Marie-Elise Gbèdo, avocate à la Cour:«Les femmes sont complices de leur situation»

Par Maryse ASSOGBADJO,

Le Code des personnes et de la famille comporte quelques particularités qui ne sont pas toujours connues du grand monde. Lesquelles auraient rendu service aux couples si elles étaient bien maîtrisées. Maître Marie-Elise Gbèdo, présidente de l’Association des femmes juristes du Bénin et ex-Garde des Sceaux, ministre de la Justice de la Législation et des droits de l’Homme s’est fait le devoir d’en révéler quelques-unes, dans le cadre de la célébration de la 20è édition de la journée des droits des femmes.

… Lire +

Marie-Elise Gbèdo, avocate à la Cour:«Les femmes sont complices de leur situation»

Par Maryse ASSOGBADJO,

Le Code des personnes et de la famille comporte quelques particularités qui ne sont pas toujours connues du grand monde. Lesquelles auraient rendu service aux couples si elles étaient bien maîtrisées. Maître Marie-Elise Gbèdo, présidente de l’Association des femmes juristes du Bénin et ex-Garde des Sceaux, ministre de la Justice de la Législation et des droits de l’Homme s’est fait le devoir d’en révéler quelques-unes, dans le cadre de la célébration de la 20è édition de la journée des droits des femmes.

… Lire +

Pour avoir donné la mort à son enfant de 3 ans :Ayélé Chantale Ekué condamnée à 10 ans de travaux forcés (23e dossier)

Par Didier Pascal DOGUE,

L’accusée Ayélé Chantale Ekué, génitrice d’un garçon de trois ans était poursuivie, pour lui avoir volontairement donné la mort. L’examen de la cause s’est déroulé, vendredi 3 avril dernier, à l’occasion du jugement de la 23e affaire inscrite au tableau de la première session 2015 de la Cour d’assises de la Cour d’appel de Cotonou présidé par Marie Adjouavi Soudé Godonou. Elle était assistée de Malick Kossou et Jacques Hounsou. Les jurés avaient noms, Martin Gbèmènou, Raphaël Ahlonsou, Firmin Gankpa et Marguerite Nouhounon. La mémoire de l’audience était tenue par Christophe Tchéou tandis que Honoré Alowakinnou a officié en tant que ministère public.

… Lire +

Pour avoir donné la mort à son enfant de 3 ans :Ayélé Chantale Ekué condamnée à 10 ans de travaux forcés (23e dossier)

Par Didier Pascal DOGUE,

L’accusée Ayélé Chantale Ekué, génitrice d’un garçon de trois ans était poursuivie, pour lui avoir volontairement donné la mort. L’examen de la cause s’est déroulé, vendredi 3 avril dernier, à l’occasion du jugement de la 23e affaire inscrite au tableau de la première session 2015 de la Cour d’assises de la Cour d’appel de Cotonou présidé par Marie Adjouavi Soudé Godonou. Elle était assistée de Malick Kossou et Jacques Hounsou. Les jurés avaient noms, Martin Gbèmènou, Raphaël Ahlonsou, Firmin Gankpa et Marguerite Nouhounon. La mémoire de l’audience était tenue par Christophe Tchéou tandis que Honoré Alowakinnou a officié en tant que ministère public.

… Lire +