Catégorie: Culture


Cour royale de Savalou: Arsène Ganfon désigné pour le trône de Soha Gbaguidi

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

C’est allé très vite ! Savalou aura bientôt un nouveau roi. Et il est déjà connu. Il s’agit de l’opérateur économique Arsène Ganfon. Il a été présenté dans la matinée du vendredi 15 mai dernier comme celui qui devra succéder à Gandjègni Ahoyo qui a rejoint les ancêtres le 29 janvier dernier après 5 ans de règne.

… Lire +

Grand-Popo: Le centre culturel Villa Karo fête ses 20 ans

Par Claude Urbain PLAGBETO,

Créé à l’initiative de l’écrivain finlandais Juha Vakkuri en 1999 et inauguré le 14 mai 2000, le centre culturel finno-africain « Villa Karo » fête ses noces de porcelaine.
Dirigé par Kwassi Akpladokou, c’est le seul centre culturel digne du nom dans la commune de Grand-Popo voire dans le département du Mono.
… Lire +

Lutte contre le Covid-19: Les artistes inquiets mais actifs !

Par Josué F. MEHOUENOU,

Le secteur culturel au Bénin comme dans bien d’autres pays est en berne. La raison, le coronavirus. La pandémie du moment a eu raison des créateurs d’œuvres de l’esprit. Mais ce n’est pas pour autant que les artistes sont inactifs. Quoiqu’inquiets de leur situation, ils participent activement à la lutte contre le mal.

… Lire +

Infidélité chez la femme: Dah Agbatchia Gnidjazounnon en parle

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

Selon la tradition béninoise, l’infidélité de la femme la rend impure. A cet effet, elle encourt la colère des ancêtres et de la divinité “Tôhiyô”. Dans certaines collectivités, cet acte est un “péché” impardonnable qui conduit à la répudiation de la femme. Mais dans d’autres clans plus cléments, comme les Hanna, l’adultère est pardonné avec à la clé des rituels d’expiation pour la restauration de la femme. Dah Agbatchia Gnidjazounnon, chef de la collectivité des Hanna de Gnidjazoun dans la commune de Bohicon, dévoile dans cet entretien les exigences coutumières qui engagent la femme adultère.

… Lire +

Films « Africa Paradis » et « L’orage africain » de Sylvestre Amoussou: Prémonition de cinéaste ou rêve panafricaniste ?

Par Josué F. MEHOUENOU,

Etonnante situation que celle de l’Afrique qui parvient pour l’heure, grâce à ses mesures, à minimiser les effets du coronavirus sur sa population, pendant que l’Europe en paye le prix fort. Situation difficilement envisageable, mais qui est pourtant déjà passée sur grand écran à la faveur des films « Africa Paradis » et « L’orage africain, un continent sous influence», deux réalisations du Béninois Sylvestre Amoussou.

… Lire +