Carte nationale d’identité biométrique : L’Anip satisfait les demandeurs de l’Ouémé

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Les demandeurs de la carte nationale d’identité biométrique de l’Ouémé sont désormais en possession du précieux sésame. La cérémonie de distribution officielle de ces cartes a été organisée, jeudi 15 avril, à Porto-Novo, par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip).

LIRE AUSSI:  Installé procureur spécial de la Criet : Les engagements du magistrat Mario Mètonou

Jeudi de joie pour les demandeurs de la carte nationale d’identité biométrique du département de l’Ouémé. Ils sont entrés en possession du précieux sésame. La cérémonie de distribution officielle de cette carte a été organisée, jeudi 15 avril, à Porto-Novo, par l’Agence nationale d’identification des personnes(Anip) qui l’a réalisée.
Pour Cyrille Gougbédji, secrétaire général adjoint du gouvernement et mandataire gestionnaire de l’Anip, cette distribution au niveau de l’Ouémé lui procure un sentiment de fierté . Il se réjouit de l’aboutissement heureux du processus de réalisation de ces cartes après une longue attente des demandeurs. Cyrille Gougbédji a rappelé que ce projet s’inscrit dans le cadre de l’ambition du gouvernement du président Patrice Talon de mettre en place au Bénin une plateforme de services. Ce qui passe par la concrétisation de certains projets structurants d’identification des personnes. Car, selon lui, sans un état civil aux normes, l’identification formelle des personnes sera compromise. D’où la création de l’Anip pour conduire l’ambition de permettre à chaque citoyen d’avoir droit à un état civil sécurisé non falsifiable.
Cyrille Gougbédji explique que la carte nationale d’identité biométriques a été mise en vigueur pour remplacer l’ancienne carte d’identité nationale non biométrique et ne permettant pas à ses détenteurs d’accéder à certains services sociaux. Le gestionnaire mandataire de l’Anip a annoncé que 45 000 cartes nationales d’identité biométrique ont été éditées et rendues disponibles. Elles sont actuellement en distribution sur le terrain. Les bénéficiaires de l’Ouémé étaient donc hier à l’honneur. Le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, natif de Porto-Novo, étaient parmi les récipiendaires servis en guise de lancement symbolique de la distribution officielle.

LIRE AUSSI:  Audition budgétaire à l’Assemblée nationale: Le budget de 383 millions F Cfa de la Cnil examiné

Perspectives heureuses

Cerise sur le gâteau, le gestionnaire mandataire de l’Anip informe de l’opérationnalisation très bientôt du Centre national de personnalisation de la carte d’identité biométrique entièrement financé par le gouvernement. Selon lui, la création de ce centre permettra à l’Anip d’avoir une certaine autonomie d’édition des cartes. « A partir du mois de mai 2021, les demandeurs de cartes nationales d’identité biométriques seront satisfaits dans un délai maximal de dix jours », a souligné Cyrille Gougbédji. Il n’a pas manqué de rappeler que le certificat d’identification personnelle tient désormais lieu de carte nationale d’identité pour le demandeur qui est dans l’attente de sa carte biométrique. Toutes ces mesures, informe-t-il, ont été décidées par le gouvernement pour alléger la souffrance des populations dans le domaine de l’identification des personnes.
Fernand Agbayahoun, représentant le préfet de l’Ouémé, a souligné que la plupart des agents de la préfecture de Porto-Novo sont détenteurs de cette carte et jouissent déjà de ses nombreux avantages. Il a invité les populations encore retardataires à se mobiliser pour se faire établir ces cartes biométriques à utilité multiple et à les conserver jalousement. Ces cartes sont établies aux normes de la Cedeao et permettent aux citoyens de circuler facilement et librement à l’intérieur des pays de cet espace communautaire.
Le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, félicite le gouvernement pour les réformes qu’il a entreprises depuis 2017 et visant à digitaliser et à dématérialiser plusieurs secteurs dont celui de l’état civil. Il se dit heureux de voir sa ville abriter la cérémonie de lancement de la distribution de ces cartes au niveau départemental.