CAN 2019/ Algérie # Bénin: Le grand calme avant la tempête

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


les Ecureuils du Bénin

A quelques jours de leur double confrontation des 12 et 16 octobre prochains comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN Total, Cameroun 2019, les Ecureuils du Bénin et les Fennecs d’Algérie ne cessent plus de s’observer à distance. Même si les Algériens partent avec les faveurs des pronostics, l’enjeu reste la première place du groupe D dans lequel ils évoluent avec les Eperviers du Togo et les Scorpions de la Gambie. Après avoir tous déjà publié la liste de leurs joueurs convoqués pour les besoins de la cause, ils entament leurs préparations à partir du lundi 8 octobre prochain.

LIRE AUSSI:  800 m/Mondial: Caster Semenya détrônée par Halimah Nakaayi

Les Fennecs de l’Algérie et les Ecureuils du Bénin ont l’occasion, dans le groupe D, de prendre une bonne option pour la qualification à la phase finale de la CAN Total, Cameroun 2019. Ce sera à la faveur de leur double confrontation prévue pour les vendredi 12 octobre à Blida et mardi 16 octobre au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou à Cotonou. Le vainqueur sur l’ensemble des deux rencontres aura assurément décroché l’une des deux places qualificatives en jeu, après avoir conforté sa place de leader du groupe. Pour les Ecureuils du Bénin, ce sera leur quatrième qualification à une phase finale de la CAN. 

En effet, au sortir de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN Total, Cameroun 2019, jouée du 7 au 9 septembre dernier, l’Algérie et le Bénin partagent la tête du groupe D avec 4 points chacun. Au même moment, les Eperviers du Togo et les Scorpions de la Gambie n’en ont engrangé qu’un seul.
Sur le papier, ce sont les Algériens qui partent avec les faveurs des pronostics. Par le passé, les deux pays se sont affrontés à huit reprises. C’est l’Algérie qui s’en est sortie avec 6 victoires. Leur première confrontation a eu lieu le 8 avril 1983 à Alger. C’était dans le cadre des éliminatoires de la CAN, Côte d’Ivoire 1984. A l’arrivée, c’était un naufrage collectif. Leur expédition s’est soldée par une cuisante défaite (6-2). Dans la foulée, les Fennecs leur ont encore administré une autre volée (4-0), en amical le 14 janvier 2002 à Alger. Le fait d’arme des Ecureuils reste les deux matches nuls qu’ils ont concédés à Cotonou les 24 avril 1983 et 23 février 1997.
Stéphane Sességnon et ses coéquipiers sauront-ils enfin vaincre le signe indien ? C’est le souhait de tout le public sportif béninois. Il espère d’eux le même exploit que celui qu’ils ont réalisé dimanche 9 septembre dernier à Lomé, face à Emmanuel Shéyi Adébayo et ses coéquipiers.
A cet effet, les Ecureuils du Bénin entrent en regroupement le lundi 8 octobre à Paris. Deux jours plus tard, Michel Dussuyer et ses poulains s’envoleront de la capitale française pour l’Algérie. Ce sera pour disputer le match du vendredi 12 octobre au stade Mustapha Tchaker de Blida. Le lendemain, la délégation béninoise retourne au bercail pour préparer l’explication du mardi 16 octobre prévue au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou.
Nullement perturbé par la démission de leur directeur technique national, Rabah Saâdane, depuis mercredi 3 octobre dernier, les Algériens débutent aussi leur stage de préparation le lundi 8 octobre au Centre technique national de Sidi-Moussa. Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, va se remettre au travail, après une expérience enrichissante dans un contexte difficile en Gambie. Un baptême du feu qui lui permet de repartir avec des certitudes en prévision des deux matches contre le Bénin.
La Fédération algérienne de Football a publié hier, jeudi 4 octobre, la liste des 23 joueurs convoqués par le sélectionneur, pour cette double confrontation. Par rapport à ceux qui, lors de la deuxième journée des éliminatoires, étaient aux prises avec les Scorpions de la Gambie, on note l’arrivée de six nouveaux joueurs. En ne misant que sur les professionnels, l’ancien meneur de jeu de l’Olympique de Marseille, aurait donc décidé de ne compter sur aucun joueur issu du championnat domestique.

LIRE AUSSI:  Match Nigeria # Bénin: L’effectif du Bénin contre le Nigeria dévoilé demain

Liste des 23 joueurs algériens

convoqués contre le Bénin

Gardiens de buts : Rais Mbolhi (Ettifaq), Mustapha Zaghba (ESS), Azeddine Doukha (Al-Raed)

Défenseurs : Aissa Mandi (Real Betis), Ramy Bensebaini (Rennes), Rafik Halliche (Moreirense), Mehdi Tahrat (RC Lens), Djamel Benlamri (Al-Shabab Riyad), Youcef Atal (OGC Nice), Mohamed Fares (Spal)

Milieu de terrain : Nabil Bentaleb (Schalke04), Saphir Taider (Impact Montreal), Adam Ounas (Napoli SSC), Adlène Guedioura (Nottingham Forest), Sofiane Feghouli (Galatasaray), Ismael Bennacer (Empoli)

Attaquants : Baghdad Bounedjah (Al Sadd), Riyad Mahrez (Manchester City), Yacine Brahimi (FC Porto), Yassine Benzia (Fenerbahçe), Rachid Ghezzal (Leicester City), Islam Slimani (Fenerbahçe), Ishak Belfodil (Hoffenheim)