Campagne présidentielle 2021: La conquête des voix s’acentue dans l’Alibori

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Dans le cadre de l’élection du 11 avril prochain, le Prd, Moele-Bénin et les autres partis membres de la mouvance présidentielle à Banikoara et Gogounou, entendent jouer leur partition jusqu’au bout. Leurs militants sont sortis nombreux, vendredi 2 avril dernier, pour réaffirmer leur soutien à la colistière de leur candidat Patrice Talon. Ils avaient à leurs côtés les enseignants, les agents de santé, sans oublier les éleveurs et les représentants des différentes associations des producteurs de coton et autres dans lesdites communes.

LIRE AUSSI:  Indice de développement humain: Le Bénin, un des dix pays les plus performants dans le monde

Les populations de Banikoara et Gogounou, dans la 2e circonscription électorale sont favorables au duo Talon-Talata. Sous la houlette des représentants du cadre de concertation des partis soutenant le duo Talon-Talata, au niveau de chacune de leurs communes, elles ont tenu, vendredi 2 avril dernier, à mettre en confiance la candidate au poste de vice-président, Mariam Chabi Zimé Talata venue les rencontrer.
Dans chacune de ces communes, l’occasion a permis au directeur national de campagne dudit duo, Abdoulaye Bio Tchané, de revenir sur le bien-fondé de la réforme du système partisan initiée par le gouvernement de Patrice Talon. Il n’a pas occulté les réformes engagées dans tous les autres secteurs de développement.
« Au niveau de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, l’objectif est simple. C’est de faire en sorte que lorsque nos jeunes apprenants sortent de l’école, il y ait déjà le travail qui les attend », a expliqué Abdoulaye Bio Tchané. Banikoara étant reconnue pour être le grand bassin de l’or blanc au Bénin, il en a profité pour lever un coin de voile sur ce qui est prévu en faveur de ses braves producteurs.
Selon le maire Bio Sarako Tamou de Banikoara, parmi les trois duos de candidats en course, seul celui constitué par Patrice Talon et Mariam Chabi Zimé Talata est capable d’accompagner sa commune dans son processus de développement pour les cinq années à venir. Mariam Chabi Zimé Talata étant maternellement de Gogounou, plus précisément de l’arrondissement de Sori, son collègue Tidjani Seydou Bary y voit un motif de fierté pour sa commune. Aussi, estime-t-il que si Ouidah a donné 50 millions à Patrice Talon pour la caution à l’élection présidentielle du 11 avril, ses administrés devraient également se mobiliser et apporter leur contribution à hauteur de 25 millions. « Si nous n’avons pas pu le faire, nous devons nous mobiliser, nous battre, mettre du carburant dans nos moyens de déplacement pour répondre présents partout où le duo Talon-Talata aura à nous solliciter ou besoin de nous à Gogounou, pour le K.-O », a indiqué le maire.
Que ce soit à Banikoara ou Gogounou, la colistière de Patrice Talon a indiqué que le choix à effectuer le 11 avril prochain ne doit plus faire l’objet de doute. Elle a exhorté les populations à œuvrer pour la continuité des actions de développement du gouvernement, en sortant massivement pour réaliser le « un coup K.-O ».
Par ailleurs, les membres de la communauté peule de Banikoara sont également acquis à la cause du duo Talon-Talata. Fortement mobilisés, dimanche 4 avril dernier, à la salle de réunion de l’Ucom-Cvpc de Banikoara, sous le leadership du docteur Adamou Mama Sambo, en présence du maire Tamou Bio Sarako, coordonnateur communal du parti Union Progressiste, ils ont réitéré leur engagement absolu pour la défense des idéaux du président Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  Patrice Talon face aux présidents des institutions: « Le débat institutionnel a gagné en hauteur et en profondeur»