Campagne électorale exclusivement médiatique: L’exhortation de Rémi Prosper Moretti aux professionnels des médias

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication a adressé un message à l’endroit des professionnels des médias, jeudi 30 avril dernier, veille du démarrage de la campagne en vue des élections municipales et communales du 17 mai. Rémi Prosper Moretti a exhorté les acteurs des médias à respecter scrupuleusement les prescriptions déontologiques ainsi que les décisions de l’institution qui encadrent la campagne.

LIRE AUSSI:  Fête de la Nativité: Sous le signe de l’espérance en Jésus-Christ le sauveur à Natitingou

La campagne pour l’élection des conseillers communaux et municipaux, quatrième mandature, a démarré vendredi 1er mai dernier à 00 heure. Prévue pour se dérouler exclusivement à travers les médias, le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a adressé un message aux professionnels des médias.
Selon Rémi Prosper Moretti, ces derniers doivent faire de la déontologie et de l’éthique le pilier de leur engagement au cours de cette campagne, afin que la concorde nationale soit préservée. Compte tenu de la crise sanitaire liée au coronavirus, précise le président de la Haac, le Bénin a opté pour une campagne exclusivement médiatique, dans le cadre desdites élections. Dans ce cadre, l’institution de régulation des médias a pris deux décisions relatives à la campagne. Il s’agit de la décision 20-021 du 21 avril 2020 portant sélection des radios et télévisions devant participer à la campagne médiatique des élections communales de l’année 2020 et la décision 20-022 du 22 avril 2020 portant réglementation de la campagne médiatique pour les élections communales de l’année 2020. Cette dernière décision, à en croire le président de la Haac, indique clairement les exigences qui incombent aux médias. « La Haac fait obligation aux acteurs de la presse d’observer une grande rigueur dans la collecte, le traitement, la programmation et la diffusion de l’information. L’accès égalitaire aux médias des partis politiques qui prennent part aux élections communales est prioritaire. Les meetings et les manifestations politiques étant proscrits, la Haac recommande de respecter strictement les grilles de programmes communiquées », a affirmé le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication. « Mon souhait le plus ardent est que vous permettiez aux partis politiques, dans le respect des décisions prises, de délivrer leurs messages qui renseignent sur leur vision du développement local, et qui participent au renforcement de notre démocratie et de la paix sociale », a ajouté Rémi Prosper Moretti. Il a alors invité les professionnels des médias à éviter de tomber dans le piège de la propagande.
Le président de la Haac a rappelé que les élections communales restent délicates et sensibles, car ce sont des élections de proximité. D’après ses explications, les dérapages et le manque de professionnalisme peuvent être la source de maux incalculables. C’est pourquoi, il invite les radios et les télévisions à être au service de la diversité afin que les acquis démocratiques connaissent chaque jour une splendeur inaltérable. «Pour accomplir cette mission républicaine, nous devons travailler avec enthousiasme et dévouement afin que le défi de la campagne électorale exclusivement médiatique fasse école en Afrique et ailleurs », exhorte-t-il après avoir reconnu les efforts du gouvernement et de son chef qui gèrent cette crise sanitaire avec méthode et réalisme.
Rémi Prosper Moretti a salué le chef de l’Etat pour la confiance placée en la Haac et pour les grands efforts matériels et financiers consentis pour l’organisation de cette campagne exclusivement médiatique, au nom des conseillers de la Haac.

LIRE AUSSI:  Couverture responsable des élections législatives:Des journalistes de la presse écrite outillés