Campagne de commercialisation de noix de cajou: Le gouvernement interdit les sorties frauduleuses

Par Isidore Alexis GOZO ( Stag),

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le gouvernement interdit les sorties frauduleuses des noix de cajou du territoire national ainsi que la perception de taxes autres que celles prévues par la loi des finances exercice 2020. Cette décision a été prise lors du conseil des ministres de ce mercredi 19 février.

LIRE AUSSI:  Face à face Lionel Zinsou-Patrice Talon: Deux visions antagoniques sur le secteur de l’éducation

La campagne de commercialisation des noix de cajou au titre de l’année 2019-2020 aura lieu du 19 mars au 31 octobre 2020 et sera lancée à Djougou. Au cours du conseil des ministres de ce mercredi 19 février, le gouvernement a fixé à 325 F Cfa/kg le prix d’achat des noix de cajou au producteur sur proposition des acteurs de la filière, pour le compte de la campagne 2019-2020. Cette décision prise par le gouvernement démontre qu’il est à l’écoute des acteurs de la filière. De même, le prix d’achat fixé fait suite à l’évaluation objective de la campagne écoulée ainsi que de la tendance des prix sur le marché du cajou au plan international.
Le Conseil saisit cette occasion pour rappeler à tous l’interdiction des sorties frauduleuses des noix du territoire national et de la perception de taxes autres que celles prévues par la loi de finances exercice 2020. Par cette mesure d’interdiction, le gouvernement vient mettre fin à certaines pratiques nuisibles.
Tout en demandant de continuer à mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de culture, de vente groupée et d’utilisation d’instruments de mesure certifiés, le gouvernement du président Patrice Talon entend préserver la bonne santé de la filière.

LIRE AUSSI:  Examen du projet de budget 2019 du Parlement: Le ministre des Finances fait avorter les travaux