Brésil # Belgique: Un choc au sommet avant la finale

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


L’équipe du Brésil

Les Auriverde de la Seleçao brésilienne et les Diables Rouges de la Belgique s’affrontent, ce vendredi 6 juillet au Kazan Arena, pour une place dans le dernier carré d’as de la Coupe du monde. C’est le grand choc de ces quarts de finale.

LIRE AUSSI:  Ouverture de la 1re session ordinaire de 2018 au parlement: Les réformes électorales pour les législatives 2019 comme priorité

Le match qui met aux prises, ce vendredi 7 juillet au Kazan Arena, le Brésil et la Belgique, a valeur d’une finale avant la lettre. Au regard de la qualité de jeu dont les deux sélections ont fait montre jusqu’à ce stade de la compétition, il s’annonce très serré et accroché. Au fil de la compétition, elles ont su élever leur niveau de jeu et sont montées en puissance. Ce sera la meilleure défense face à la meilleure attaque.
Alors que le Brésil s’est qualifié en battant assez logiquement (2-0) le Mexique en huitièmes de finale, la Belgique, de son côté, a brillamment redressé la situation face au Japon. Menés (0-2), les Diables Rouges se sont finalement imposé (3-2) au bout du temps additionnel.
Très sereins et déterminés, les Sud-Américains ont la faveur des pronostics. Une de leurs forces réside en leur charnière défensive qui, en quatre sorties, n’aura encaissé qu’un seul but. Aujourd’hui, ils s’imposent comme le grand favori de la compétition, caressant le rêve d’une sixième étoile sur sa tunique. Mais s’il y a une équipe capable de les faire douter, c’est certainement leurs adversaires du jour. Propre techniquement et développant un jeu en mouvement, la Belgique, auteur d’un parcours convaincant, arrive avec des arguments à faire valoir contre les poulains de Tite. Depuis la Coupe du monde Mexique 1986 au cours de laquelle elle a occupé la 4e place, la Belgique n’a plus jamais franchi le stade des quarts. Forte des talents dont elle regorge aujourd’hui, elle voudra le faire.
Pour ce match, le Brésil devrait pouvoir compter sur le retour de Marcelo qui souffrait du dos. En revanche, il sera privé de son milieu de terrain défensif, Casemiro, suspendu. On devrait retrouver d’entrée Allison, Fagner, Thiago Silva, Miranda, Marcelo, Paulinho, Fernandinho, Coutinho, Willian, Gabriel Jesus et Neymar. Côté belge, Roberto Martinez pourrait une nouvelle fois faire confiance à Courtois, Alderweireld, Vincent Kompany, Vertonghen, Thomas Meunier, Kevin De Bruyne, Witsel, Chadli, Mertens, Romelu Lukaku et Eden Hazard.
La première confrontation, en amical, entre les deux sélections remonte au 24 avril 1963 à Bruxelles. Elle s’est soldée par la large victoire (5-1) de la Belgique. Le 2 juin 1965 à Rio de Janeiro, c’est le Brésil qui réussissait à prendre sa revanche (5-0). Leur dernière confrontation, c’était en huitièmes de finale le 17 juin 2002 à Kobe, lors de Corée du Sud-Japon 2002. Le Brésil l’avait emporté (2-0) grâce à Rivaldo et Ronaldo. En six face-à-face, les Auriverde se sont imposés à cinq reprises, ne concédant donc qu’une seule défaite.

LIRE AUSSI:  Gloriana Goreti Nahum: Graine de championne