Bayern – Psg (1/4 de finales C1) : L’heure de la revanche ou de la confirmation ?

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Actualités, Sports |   Commentaires: Aucun


L’une des affiches les plus attendues, pour les quarts de finales de la ligue des champions, c’est la rencontre Bayern Munich – Paris saint Germain. Une affiche au souvenir encore frais, la finale de la dernière édition de la C1 qui s’est soldée par le score peu impressionnant de 1 – 0 en faveur des Bavarois. Les Parisiens ont l’occasion de prendre leur revanche mais plus encore, l’occasion de sortir du jeu un rival de taille.

 

Pour espérer poursuivre sa route à la conquête de la coupe aux grandes oreilles, le Paris saint-Germain doit se frotter au tenant du titre, le géant Bayern Munich qui signe sa 19ème qualification en quarts de finale de cette prestigieuse compétition et qui reste sur 19 confrontations sans défaite en C1. Malgré la grande motivation des joueurs de Pochettino qui ont fait une bouchée du Barcelone, il n’y a pas de place à la légèreté. L’adversaire est de taille. Il y a des craintes à se faire avec un Robert Lewandowski en forme, auteur de 32 buts en 25 journées cette année en championnat, et de 75 buts au total en ligue des champions. C’est le troisième meilleur record derrière Cristiano Ronaldo (134 buts et Lionel Messi (120 buts). Toutefois le Paris saint Germain a également des atouts avec une équipe de plus en plus mûre dans tous les compartiments du jeu. A force de buter sur de grandes équipes en phase finale de ligue des champions, le Psg a démontré son aptitude à jouer dans la cour des grands. En outre, fort de ses talents individuels qui peuvent changer le cours d’une rencontre avec un geste technique, les Parisiens vont assurément susciter des craintes dans le rang des Bavarois.  Par ailleurs, le Psg a une statistique en sa faveur. Au titre des confrontations entre les deux clubs, le Psg reste sur 5 victoires et 4 défaites. L’exploit est donc possible. Au regard des réactions des cadres et joueurs de ces deux équipes suite au tirage au sort, l’optimisme est au rendez-vous. En cas de qualification pour le dernier carré, le Paris saint Germain pourrait se retrouver face à un autre club en forme, le leader de la Premier league Manchester City. Il faudra bien évidemment que les hommes de Pep Guardiola se défassent d’abord d’un Borrussia Dortmund très fourni.

LIRE AUSSI:  Congrès électif de la Fédération internationale de volley-ball: Le Bénin présent aux travaux à Buenos Aires

 

Quelques réactions du côté des deux équipes après le tirage au sort !

 

Oliver Kahn (Membre du directoire du Bayern)

« Le tirage nous a réservé un très gros adversaire. On pense bien sûr tout de suite à la finale à Lisbonne. Paris est une équipe qui veut absolument gagner la Ligue des champions, donc la tâche sera d’autant plus difficile. Tout le monde sait quelle puissance offensive ils ont, avec des joueurs comme Neymar ou Mbappé qui peuvent décider d’un match à tout moment. Avec Mauricio Pochettino, ils ont aussi un entraîneur qui attache une grande importance à la stabilité défensive. Mais nous avons montré que nous sommes la meilleure équipe d’Europe en ce moment, il va falloir nous battre ! »

Hansi Flick (entraîneur du Bayern)

« Nous voulons passer au tour suivantEn quarts de finale, il n’y a que des adversaires très forts. Ce sont les huit meilleurs d’Europe. Il faut faire deux matchs costauds. C’est un adversaire fort, mais nous avons montré que nous savons jouer au football. Il sera décisif de jouer à notre meilleur niveau. (Sur les chances du Bayern et Dortmund) Paris et Manchester City ont des joueurs d’exception dans leurs rangs. Nous acceptons le défi. Je pense que nous, mais aussi Dortmund, avons des chances de passer ce tour ».

LIRE AUSSI:  Football / Carnet noir: Le monde sportif pleure l’ancien international Hubert Hangbé

Thomas Müller (Joueur Bayern sur twitter)

« C’est très intéressant ! Après la dernière finale en août dernier, nous sommes très contents de rencontrer Paris à nouveau. Nous avons quelques Français comme Kinglsey Coman… Nous sommes très confiants et heureux de recevoir le PSG »

 

Leonardo (Directeur sportif Psg)

« Le PSG est dans une évolution importante par rapport à la compétition. Nous sommes arrivés en finale l’année dernière et là, nous sommes en quarts. Affronter des équipes comme ça, ça nous donne de l’expérience. On a une équipe d’une grande expérience. Même s’ils sont jeunes, ils ont beaucoup de vécu. On est toujours optimistes, c’est une compétition ancrée en nous. Le fait de jouer des matchs comme ça, ça fait plaisir. C’est la difficulté de la compétition, ça se joue sur des détails… C’est intéressant de “répéter” la finale, pour aller au bout de la Ligue des champions… On va tout de suite jouer en quart de finale contre l’équipe peut-être la plus en forme du moment. Elle vient de gagner beaucoup de titres, dont la Ligue des champions contre nous ».

LIRE AUSSI:  Don des Etats-Unis d’Amérique à la Police nationale: L’Ocertid équipé pour contrer le trafic de drogue

Pochettino (Entraîneur Psg)

« Nous sommes heureux d’être à ce niveau, ce sont les 8 meilleures équipes d’Europe qui vont s’affronter, c’est un honneur de disputer cette compétition. La Champions League est très difficile à gagner, il faut jouer contre les meilleurs, et nous allons affronter le champion en titre. Le tirage aurait été forcément difficile, et les surprises existent, mais nous allons jouer contre ceux qui sont les meilleurs du continent actuellement. Nous sommes optimistes, l’équipe sera compétitive, nous avons éliminé Barcelone, nous allons nous concentrer sur le Bayern, avec un seul objectif, celui de se qualifier pour les demi-finales ».

Marquinhos (Capitaine Psg)

« Nous aurons un grand match à jouer, si nous voulons aller loin dans cette compétition il faudra battre n’importe quel adversaire. C’est une grande équipe. Nous les avons rencontrés en finale la saison dernière, maintenant c’est à nous de montrer que nous sommes capables de passer cette étape. C’est dommage que les supporters soient absents cette saison, au Parc avec eux ça fait toujours la différence. C’est un contexte particulier il faut respecter la situation qu’on vit. Nous mettrons tous les ingrédients. Il faudra aller là-bas pour faire un bon match et revenir ici pour valider la qualification ».

L’une des affiches les plus attendues, pour les quarts de finales de la ligue des champions, c’est la rencontre Bayern Munich – Paris saint Germain. Une affiche au souvenir encore frais, la finale de la dernière édition de la C1 qui s’est soldée par le score peu impressionnant de 1 – 0 en faveur des Bavarois. Les Parisiens ont l’occasion de prendre leur revanche mais plus encore, l’occasion de sortir du jeu un rival de taille.

 

Pour espérer poursuivre sa route à la conquête de la coupe aux grandes oreilles, le Paris saint-Germain doit se frotter au tenant du titre, le géant Bayern Munich qui signe sa 19ème qualification en quarts de finale de cette prestigieuse compétition et qui reste sur 19 confrontations sans défaite en C1. Malgré la grande motivation des joueurs de Pochettino qui ont fait une bouchée du Barcelone, il n’y a pas de place à la légèreté. L’adversaire est de taille. Il y a des craintes à se faire avec un Robert Lewandowski en forme, auteur de 32 buts en 25 journées cette année en championnat, et de 75 buts au total en ligue des champions. C’est le troisième meilleur record derrière Cristiano Ronaldo (134 buts et Lionel Messi (120 buts). Toutefois le Paris saint Germain a également des atouts avec une équipe de plus en plus mûre dans tous les compartiments du jeu. A force de buter sur de grandes équipes en phase finale de ligue des champions, le Psg a démontré son aptitude à jouer dans la cour des grands. En outre, fort de ses talents individuels qui peuvent changer le cours d’une rencontre avec un geste technique, les Parisiens vont assurément susciter des craintes dans le rang des Bavarois.  Par ailleurs, le Psg a une statistique en sa faveur. Au titre des confrontations entre les deux clubs, le Psg reste sur 5 victoires et 4 défaites. L’exploit est donc possible. Au regard des réactions des cadres et joueurs de ces deux équipes suite au tirage au sort, l’optimisme est au rendez-vous. En cas de qualification pour le dernier carré, le Paris saint Germain pourrait se retrouver face à un autre club en forme, le leader de la Premier league Manchester City. Il faudra bien évidemment que les hommes de Pep Guardiola se défassent d’abord d’un Borrussia Dortmund très fourni.

LIRE AUSSI:  15e journée du championnat de football de ligue 1: L’Aspac désillusionnée, les Buffles invaincus

 

Quelques réactions du côté des deux équipes après le tirage au sort !

 

Oliver Kahn (Membre du directoire du Bayern)

« Le tirage nous a réservé un très gros adversaire. On pense bien sûr tout de suite à la finale à Lisbonne. Paris est une équipe qui veut absolument gagner la Ligue des champions, donc la tâche sera d’autant plus difficile. Tout le monde sait quelle puissance offensive ils ont, avec des joueurs comme Neymar ou Mbappé qui peuvent décider d’un match à tout moment. Avec Mauricio Pochettino, ils ont aussi un entraîneur qui attache une grande importance à la stabilité défensive. Mais nous avons montré que nous sommes la meilleure équipe d’Europe en ce moment, il va falloir nous battre ! »

Hansi Flick (entraîneur du Bayern)

« Nous voulons passer au tour suivantEn quarts de finale, il n’y a que des adversaires très forts. Ce sont les huit meilleurs d’Europe. Il faut faire deux matchs costauds. C’est un adversaire fort, mais nous avons montré que nous savons jouer au football. Il sera décisif de jouer à notre meilleur niveau. (Sur les chances du Bayern et Dortmund) Paris et Manchester City ont des joueurs d’exception dans leurs rangs. Nous acceptons le défi. Je pense que nous, mais aussi Dortmund, avons des chances de passer ce tour ».

LIRE AUSSI:  Football / Carnet noir: Le monde sportif pleure l’ancien international Hubert Hangbé

Thomas Müller (Joueur Bayern sur twitter)

« C’est très intéressant ! Après la dernière finale en août dernier, nous sommes très contents de rencontrer Paris à nouveau. Nous avons quelques Français comme Kinglsey Coman… Nous sommes très confiants et heureux de recevoir le PSG »

 

Leonardo (Directeur sportif Psg)

« Le PSG est dans une évolution importante par rapport à la compétition. Nous sommes arrivés en finale l’année dernière et là, nous sommes en quarts. Affronter des équipes comme ça, ça nous donne de l’expérience. On a une équipe d’une grande expérience. Même s’ils sont jeunes, ils ont beaucoup de vécu. On est toujours optimistes, c’est une compétition ancrée en nous. Le fait de jouer des matchs comme ça, ça fait plaisir. C’est la difficulté de la compétition, ça se joue sur des détails… C’est intéressant de “répéter” la finale, pour aller au bout de la Ligue des champions… On va tout de suite jouer en quart de finale contre l’équipe peut-être la plus en forme du moment. Elle vient de gagner beaucoup de titres, dont la Ligue des champions contre nous ».

LIRE AUSSI:  Championnat national de football: Bahreïn Fc et Béké Fc affûtent leurs armes

Pochettino (Entraîneur Psg)

« Nous sommes heureux d’être à ce niveau, ce sont les 8 meilleures équipes d’Europe qui vont s’affronter, c’est un honneur de disputer cette compétition. La Champions League est très difficile à gagner, il faut jouer contre les meilleurs, et nous allons affronter le champion en titre. Le tirage aurait été forcément difficile, et les surprises existent, mais nous allons jouer contre ceux qui sont les meilleurs du continent actuellement. Nous sommes optimistes, l’équipe sera compétitive, nous avons éliminé Barcelone, nous allons nous concentrer sur le Bayern, avec un seul objectif, celui de se qualifier pour les demi-finales ».

Marquinhos (Capitaine Psg)

« Nous aurons un grand match à jouer, si nous voulons aller loin dans cette compétition il faudra battre n’importe quel adversaire. C’est une grande équipe. Nous les avons rencontrés en finale la saison dernière, maintenant c’est à nous de montrer que nous sommes capables de passer cette étape. C’est dommage que les supporters soient absents cette saison, au Parc avec eux ça fait toujours la différence. C’est un contexte particulier il faut respecter la situation qu’on vit. Nous mettrons tous les ingrédients. Il faudra aller là-bas pour faire un bon match et revenir ici pour valider la qualification ».