Audiences à la Cour constitutionnelle: Une délégation de l’ONIP échange avec Théodore Holo

Par zounars,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le président de la Cour constitutionnelle, le professeur Théodore Holo a reçu vendredi 26 juin dernier en audience, une délégation de l’Office national d’Imprimerie et de Presse (ONIP). Au cœur des discussions, la célébration des 25 ans d’anniversaire du quotidien de service public ‘’La Nation’’.

LIRE AUSSI:  Poursuite du Projet d’appui à la diversification agricole: 27,5 milliards FCfa de crédit autorisé par le Parlement

Le quotidien béninois de service public ‘’ La Nation’’ souffle 25 bougies cette année 2015. Dans ce cadre, plusieurs activités seront organisées au cours de la célébration de cet anniversaire qui commenceront le 9 juillet prochain. Dans cette optique, les responsables de l’Office national d’Imprimerie et de Presse (ONIP) ont entrepris de rencontrer les présidents des institutions de la République.

Après avoir été reçus, il y a quelques jours, par le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko par celui du Conseil économique et social (CES) Augustin T. Gbian, le Médiateur de la République Joseph Gnonlonfoun et la Grande chancelière Koubourath Osseni, les responsables de l’ONIP se sont entretenus vendredi 26 juin dernier, avec le président Théodore Holo. Reine Azifan Sagbo, Edgard Sanvi Couao-Zotti, Madeleine Akoffodji et Edmond Zossoungbo respectivement directrice générale par intérim de l’ONIP, directeur de publication du quotidien ‘’La Nation’’, responsable du service commercial et directeur de l’Imprimerie, sont allés solliciter des conseils de la part du président de la Cour constitutionnelle pour la commémoration des 25 ans du journal de référence. Les discussions ont également porté sur le positionnement des deux principales entités de l’ONIP à savoir, le quotidien ‘’La Nation’’ et l’Imprimerie «Nation Impressions».
Selon la directrice générale par intérim, Reine Azifan Sagbo, le président Théodore Holo est impressionné par le travail qui est fait au niveau de l’ONIP qu’il apprécie à juste titre. Il a suggéré qu’il soit donné plus de visibilité à l’imprimerie de l’Office qui, elle, est moins connue que le quotidien du service public ‘’La Nation’’. «Nous faisons un plaidoyer pour que l’ensemble des lecteurs tels qu’ils ont porté le journal, puissent porter aussi l’imprimerie», a déclaré Reine Azifan Sagbo au sortir de l’audience.

LIRE AUSSI:  Projet de révision de la Constitution: Les clarifications du chef de l’Etat