Assemblée nationale: La ratification du Traité sur les armes nucléaires autorisée

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: 1


Les députés ont examiné et adopté, ce jeudi, deux projets de loi dont l’autorisation de ratification du Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires adopté, le 7 juillet 2017 à New York et signé par le Bénin le 26 septembre 2018. A travers cette autorisation, le président de la République, Patrice Talon, est invité à apposer sa signature au bas du texte.

LIRE AUSSI:  Institutions bancaires: CCEI Bank Bénin s’ouvre avec espoir, innovation et compétence

Ce traité vise à interdire la fabrication, les transferts, l’emploi et la menace d’emploi des armes nucléaires en raison des conséquences humanitaires catastrophiques qu’entraîne leur utilisation. A ce jour, 44 Etats dans le monde l’ont ratifié sur les 50 attendus pour que le texte entre en vigueur, informe la Commission chargée de la Défense de l’Assemblée nationale présidée par le député Rachidi Gbadamassi qui a présenté à la plénière le rapport sur le dossier. Il ne reste donc plus que six places pour que le Bénin soit parmi les pays précurseurs de cet instrument international. La ratification de ce traité témoigne de la détermination du Bénin à continuer de soutenir les outils internationaux qui forment les garanties de sécurité internationale et humanitaire.
Le second dossier examiné et également adopté par les députés est le projet de loi portant autorisation de ratification de la convention portant création de l’alliance pour le bio-digesteur en Afrique de l’Ouest du Centre, adoptée à Ouagadougou le 4 octobre 2018. Les deux projets de loi ont été défendus par le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Orounla.

LIRE AUSSI:  1er anniversaire du Club Press le Leader:Causerie-débat autour de l’accès aux sources d’information

Th. C. N.