Assemblée nationale/Haute cour de Justice: Jonas Gbènamèto démissionne, Charles Avalla au Parlement

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Jonas Gbènamèto est désormais ex-député à l’Assemblée nationale. Il a démissionné du Parlement et par voie de conséquence de son siège à la Haute cour de Justice pour lequel il a été désigné par ses pairs le 30 janvier dernier en remplacement de Benoît Dègla qui y a renoncé pour des raisons de convenance personnelle.

LIRE AUSSI:  Perchoir/8e législature: Comment Louis Vlavonu a été élu président

L’information qui était au départ prise pour une rumeur a été confirmée en personne par l’élu du Bloc républicain dans la 19e circonscription électorale regroupant les communes de Porto-Novo, Sèmè-Podji, Adjarra et des Aguégués.
Joint par téléphone ce mercredi, Jonas Gbènamèto non seulement confirme la nouvelle mais va plus loin en donnant les raisons de sa démission qui a surpris plus d’un. Puisque les députés sont actuellement en vacances et ne sont pas en session. Selon lui, il a renoncé à la fonction parlementaire afin de se porter candidat aux élections communales et municipales du 17 mai prochain sur la liste du Br à Sèmè-Podji, sa commune natale. Jonas Gbènamèto a préféré ainsi la fonction de conseiller communal pour un mandat de six ans avec possibilité d’être maire de Sèmè-Podji, s’il est élu, à celle de député dont le mandat s’achève en mai 2023. Puisque le cumul de deux mandats électifs n’est pas admis dans le droit positif béninois. Mieux, Jonas Gbènamèto devra libérer aussi son siège à la Haute cour de Justice et ceci, selon le principe juridique que l’accessoire suit le principal. De toutes les manières, cette démission ouvre le voie de l’hémicycle à son suppléant, Charles Omer Avalla. Ce dernier sera invité très bientôt à prendre siège au Parlement en lieu et place de Jonas Gbènamèto. Charles Omer Avalla, enseignant de formation et actuellement chef d’arrondissement de Djrègbé, fera ainsi ses premières armes en tant que député pour le reste du mandat de la 8e législature.

LIRE AUSSI:  18è session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de l’UEMOA :Des journalistes informés sur les chantiers communautaires

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau