Aptitude aux fonctions de président et vice-président de la République: La Cour délibère sur le rapport du collège des médecins(La liste définitive des candidats connue ce lundi)

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Non classé |   Commentaires: Aucun


La Cour constitutionnelle statue, ce matin, sur le rapport unique du collège de médecins ayant examiné l’état général de bien-être physique et mental des trois duos provisoirement retenus pour la présidentielle du 11 avril prochain. La délibération sera suivie de la publication, ce même lundi, de la liste définitive des candidats.

LIRE AUSSI:  Alain Orounla au sujet de la candidature du chef de l’Etat: « Le président annoncera sa décision au moment opportun… »

Les candidats à l’élection présidentielle du 11 avril prochain qui retiennent leur souffle par rapport aux résultats des visites médicales relatives à leur aptitude ou non aux fonctions de président et vice-président de la République seront délivrés ce lundi.
Ainsi, après l’examen, mercredi 17 février dernier, de la quinzaine de recours (tous rejetés) enregistrés dans le cadre du contentieux préélectoral, la Cour constitutionnelle délibère, dans la matinée de ce lundi, sur le rapport unique du collège de médecins ayant examiné, jeudi 18 février dernier, l’état général du bien-être physique et mental des duos Alassane Soumanou Djimba- Paul Hounkpè, Patrice Talon- Mariam Chabi Talata et Corentin Kohoué- Irénée Agossa provisoirement retenus pour prendre part à la présidentielle du 11 avril prochain.
Les trois duos candidats sont-ils tous physiquement et mentalement aptes pour le job pour le quinquennat 2021-2026? Y a-t- il des malades dans le lot pouvant être déclarés inaptes? La délibération de la Cour constitutionnelle sur ce rapport médical est fortement attendue ce jour. Puisqu’elle fixera les uns et les autres sur les duos qui seront retenus définitivement pour prendre part à ce scrutin présidentiel. La Commission électorale nationale autonome (Cena) n’aura qu’à prendre acte de la décision que rendra la Cour constitutionnelle par rapport à la liste définitive des duos candidats.
Les visites médicales dont le rapport sert d’intrant à la haute juridiction ce matin ont été conduites par Lucien Dossou-Gbété, médecin interniste, président de la Plateforme du secteur sanitaire privé du Bénin, Léopold Houétondji Codjo, médecin cardiologue, agrégé en cardiologie à la Faculté de médecine de l’Université de Parakou et Grégoire Magloire Gansou, professeur de psychiatrie à la Faculté des sciences de la santé à Cotonou.
La Cena aura à prendre acte

LIRE AUSSI:  Tournée nationale du chef de l’Etat : Les populations de Savè émerveillées

Les trois médecins assermentés ont eu la lourde mission d’examiner chaque candidat suivant les principes de la charte de la médecine et de rendre les résultats exacts conformément aux dispositions prévues par la Constitution béninoise. Ils ont, chacun selon sa spécialité, procédé à l’examen clinique détaillé de chacun des candidats, prescrit des examens paracliniques appropriés. Ils ont par la suite rédigé et déposé une observation médicale selon le protocole, dire si le candidat jouit d’un état complet de bien-être physique et mental, c’est-à-dire s’il est apte à exercer les fonctions de président ou de vice-président de la République. Les travaux des trois médecins ont été sanctionnés par un rapport unique pour chaque candidat selon le même protocole classique dans lequel seront consignés les anomalies et la conduite à tenir ainsi que les commentaires subséquents. Lequel rapport est en discussion ce lundi avec le juge électoral qui décidera du sort des duos Alassane Soumanou Djimba- Paul Hounkpè, Patrice Talon- Mariam Chabi Talata et Corentin Kohoué- Irénée Agossa.