Après le vote du dimanche: La CENA à l’heure du convoyage des urnes

Par zounars,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Après le vote du dimanche dernier, tous les regards sont désormais tournés vers la Commission électorale nationale autonome (CENA) pour les grandes tendances. Pendant ce temps, les urnes et les cantines continuent d’être convoyées vers l’institution en attendant la publication des grandes tendances.

LIRE AUSSI:  Organisation judiciaire au Bénin: La loi sur les tribunaux et cours d’appel de commerce adoptée

Portail de la Commission électorale nationale autonome hier soir. Des militaires procèdent au contrôle de chaque véhicule qui se présente à l’entrée. Seuls les véhicules transportant les urnes et ceux des responsables de la CENA sont autorisés à accéder à l’intérieur. Dans la cour, un véhicule trois portières vert vient garer. Tout près de là, plusieurs camions procèdent au déchargement des cantines. « On assiste à un défilé interminable de véhicules de presque toutes les marques. Ils convoient les urnes et les cantines vers la CENA », explique un agent superviseur qui demande à ceux qui sont conviés aux travaux de déchargement de presser les pas. Autour d’une table, d’autres agents s’affairent à enregistrer les matériels déchargés pour le compte de la Cour constitutionnelle. Voilà l’ambiance qui a prévalu dans la soirée d’hier au siège de la Commission électorale nationale autonome.
Déja dans la matinée, les commissaires de la CENA étaient en plénière pour faire un point sur le processus du vote. Entre autres sujets abordés, il y avait le convoyage des urnes et des cantines des arrondissements vers la CENA.
Selon Basile Fassinou, commissaire chargé de la communication, du recrutement des agents électoraux, porte-parole de la CENA, il ressort de cette plénière que les urnes et cantines d’une centaine d’arrondissements sont déjà parvenues au siège de la Commission. Pour lui, le convoyage va continuer jusqu’à ce que le dernier arrondissement ait déposé ses matériels.
Selon l’article 103 de la loi 2013-06 portant Code électoral en République du Bénin, « la centralisation des cantines et des plis scellés doit être terminée au niveau de la Commission électorale nationale autonome (CENA), vingt-quatre heures, au maximum, après le jour du scrutin.»

LIRE AUSSI:  Projet de loi sur la Police républicaine ; Deux commissions se disputent l’étude au Parlement