Amélioration des conditions de travail et de service; L’agence Sbee de Sèkandji déménage et s’offre de nouvelles commodités

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) s’est inscrite depuis peu dans la logique de la mise aux normes de ses agences pour accueillir et satisfaire sa clientèle. Une option qu’expérimentent les abonnés de Sèkandji et environs depuis quelques jours. Leur agence est logée dans de nouveaux locaux plus spacieux et plus confortables. Nouveau bâtiment qui fait la fierté de la société et dont l’inauguration s’est effectuée par son directeur général, vendredi 31 juillet dernier.

LIRE AUSSI:  Renouvellement du partenariat entre l’Usadf et le Bénin: 5 milliards F Cfa pour financer les Pme en cinq ans

Imposant et majestueux se dresse l’immeuble qui accueille la nouvelle agence de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) à Sèkandji. Habillée aux couleurs blanche et rouge de la société, il retient tout de suite l’attention par son éclat et son emplacement. Des choix stratégiques opérés par la direction générale de la société et répondant aux exigences de la nouvelle politique en vogue au sein de la structure depuis novembre dernier. Ce choix, loin de relever du hasard, répond plutôt à un besoin de performance de la société. Société qui, à en croire son directeur général, Jacques Paradis, s’impose l’obligation de mettre abonnés, clients et employés dans les conditions idoines. D’ailleurs, de lui, on attend qu’il crée le paradis au sein de la Sbee. Ce n’est pas impossible, assure le directeur général. Mais pour y arriver, il faut poser des balises et même consentir des sacrifices. Toutes choses pour lesquelles la société s’est déjà engagée, en témoigne l’agence de Sèkandji qui fait peau neuve. Ce n’est qu’un prélude. « Le meilleur reste à venir…. Soyez patients afin d’atteindre le paradis. Cela se fera avec l’ensemble du pays », promet le directeur général.
Le bâtiment qui abritait l’ancienne l’agence de Sèkandji était difficile d’accès pour les clients, notamment en saison des pluies. Un passé désormais révolu.
« Aujourd’hui, nous avons changé la donne et effectivement nous avons pris l’engagement de changer cet emplacement et d’offrir un nouvel emplacement qui réponde aux attentes des clients. Nous avons un leitmotiv, faire en sorte de satisfaire la clientèle », fait savoir Jacques Paradis. Le chantier est grand, beaucoup de choses restent à faire, reconnaît-il. Mais les chantiers vont s’ouvrir les uns après les autres.
« Nous y travaillons pour améliorer la qualité du service et la desserte aux clients. Nous sommes dans un programme ambitieux qui va changer la donne et ce n’est pas du jour au lendemain parce que cela prendra quelques années pour parvenir à ce qui est envisagé », projette-t-il. La première clé pour y arriver, c’est bien la motivation du personnel et là-dessus, le patron des électriciens semble bien satisfait de la détermination de sa troupe.

LIRE AUSSI:  Visite du Centre de formation féminine de Bohicon: L’artiste Zeynab, ambassadrice de l’Unicef s’imprègne des difficultés des jeunes filles

A l’écoute des clients et travailleurs

Jacques Paradis n’est pas le seul à éprouver de la fierté avec la mise en service de cette nouvelle agence. Pour ses collaborateurs, le nouveau bâtiment de niveau R+1 mis à leur disposition est assez spacieux et surtout offre une sécurité au travail, notamment par ces temps où la maladie à coronavirus impose des réaménagements liés à l’espace. En leur nom, Claude Dossou, directeur régional Littoral 2, apprécie la vision de la direction générale de faire de la satisfaction de la clientèle une priorité. « Cette cérémonie est la preuve que la direction est à l’écoute du personnel », salue-t-il.
Le maire de la commune de Sèmè-Podji, Jonas Gbènamèto, est aussi heureux. Les nouvelles conditions de travail le satisfont. Ce qu’il attend désormais de la société, c’est qu’elle rende l’énergie disponible pour tous. Une bonne partie de la population de cette commune n’a pas encore accès à l’énergie, fait observer le maire qui invite la société à couvrir les besoins sans cesse grandissants de la population.
« Nous faisons beaucoup de choses que les gens ne voient pas nécessairement », indique le directeur général. Selon lui, la Sbee est aujourd’hui capable de répondre plus rapidement aux demandes. Dans le même temps, elle travaille à l’amélioration du réseau et projette de déployer d’ici 2021 son nouveau programme avec en toile de fond un nouveau règlement de service pour que les clients soient mieux satisfaits et rapidement desservis. Rapidité dans le service, mais aussi dématérialisation, simplification des formalités et diminution des frais de branchement, assure Jacques Paradis. « Nous ferons encore plus d’efforts pour promouvoir l’accès à l’électricité », a-t-il promis.