Allaitement maternel dans le Mono: 20 mamans modèles distinguées

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Des nourrices modèles ont été distinguées, vendredi 18 septembre dernier, dans le département du Mono, pour marquer la célébration en différé de la semaine mondiale de l’allaitement maternel. Ceci, grâce au financement de l’Agence américaine de développement (Usaid) à travers le projet Renforcement du paquet d’interventions à haut impact au niveau des communautés (R/Pihi-com).

LIRE AUSSI:  Formation à l’entrepreneuriat: Six étudiants d’Esperanza témoignent de leur stage en France

Sélectionnées dans les différentes communes du Mono, suivant des critères bien précis, vingt mamans ont été célébrées, vendredi dernier, à l’hôtel de ville de Lokossa par une forte délégation des agents de santé conduite par leur directeur départemental, Etienne Hounkonnou et des représentants de l’Agence américaine de développement (Usaid). La manifestation financée par l’Usaid a été marquée par la présence du maire Gervais Hounkpè Houénou et de son premier adjoint, Norbert Gangbédji. Les mamans ont eu droit, chacune, à un prix composé d’une grande bassine, d’un thermos de 2,5 litres de capacité et d’une enveloppe financière. Ceci après avoir reçu des mots de reconnaissance pour l’assiduité dont elles ont fait montre dans le respect des conseils des agents de santé relatifs à l’allaitement maternel exclusif de leur bébé jusqu’à l’âge de six mois au moins. Le respect strict du calendrier vaccinal des enfants ainsi que leur état de santé ont également été pris en compte parmi les critères de sélection, a laissé entendre le médecin coordonnateur de la zone sanitaire Lokossa-Athiémé, Serge Toudonou.
Les lauréates ont été chargées d’aller vanter, dans leurs milieux de vie, les bienfaits de l’allaitement maternel exclusif du bébé depuis la table d’accouchement jusqu’à six mois au moins par le directeur départemental de la Santé et le maire de Lokossa. Le Dds, Etienne Hounkonnou, a également pris l’engagement de sensibiliser ses collaborateurs à accompagner la dynamique au niveau des maternités du département.
Au titre des autres activités ayant meublé la semaine de l’allaitement maternel dans le Mono, le médecin coordonnateur retient, entre autres, les séances de causeries-débats animées dans des villages ciblés où la pratique de « l’allaitement maternel exclusif pose beaucoup de problèmes ». A l’occasion, les hommes ont été associés. Il a paru important de discuter avec les hommes, explique le médecin, pour voir comment ils peuvent accompagner les mamans à faire la pratique de l’allaitement maternel en améliorant les conditions de vie dans leurs ménages. « Puisqu’il faut que la femme soit en bon état nutritionnel, en bon état de santé et psychologique pour produire du lait de façon optimale et nourrir son enfant comme cela se doit», a justifié Dr Serge Toudonou.

LIRE AUSSI:  Agence francophone pour l’intelligence artificielle en Afrique: Le Béninois Eric Adja aux commandes