Agence nationale de Normalisation et de Métrologie: Les membres du Conseil d’administration installés

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


La ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouman vient d’installer les membres du Conseil d’administration de l’Agence nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (Anm). C’est à la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée, hier lundi 23 mars, dans les locaux du ministère de l’Industrie et du Commerce.

LIRE AUSSI:  Commission budgétaire de l’Assemblée nationale: Le budget du MESRS grimpe à plus de 74 milliards F CFA en 2017

Ils sont sept à siéger au Conseil d’administration de l’Agence nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (Anm) : Serge-Hervé Houssou, représentant de la présidence de la République ; Micaël Bassabi Djara, représentant du ministre de l’Industrie et du Commerce ; Épiphane Wankpo, représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; Clément Dassi, représentant du ministre de la Justice et de la Législation ; Appolinaire Houénou, représentant du ministre de l’Economie et des Finances ; Épiphane
Hossou, représentant du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche; Joëlle Videhouenou Goussanou, représentant le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin.
Procédant à leur installation officielle, Shadiya Alimatou Assouman, ministre du Commerce et de l’Industrie, précise : « Vous êtes nommés, chacun en ce qui le concerne, membres du Conseil d’administration de l’Agence nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (Anm), par le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 26 février 2020 ». A l’en croire, la mise en place d’un Conseil d’administration à l’Anm, contribuera au renforcement de la qualité des services publics et à la compétitivité de l’économie béninoise. C’est pourquoi, s’adressant aux membres, elle indique :
« L’Anm a pour mission la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la politique nationale de normalisation, de métrologie, de certification, de vérification des produits et de la promotion de la qualité… En vous installant ce jour, je nourris l’espoir que vous contribuerez non seulement au bon fonctionnement de l’agence mais aussi à son rayonnement. Je voudrais vous inviter à veiller à la qualité des concertations pour vaincre le défaut de synergie dans les actions afin de garantir l’amélioration des performances ».
Portant la voix de ses pairs, Micaël Bassabi Djara, président du Conseil d’administration, a fait savoir qu’ils n’ignorent pas l’ampleur de la mission. « La tâche que vous nous confiez est une mission républicaine dont nous mesurons pleinement les exigences et nous avons une claire conscience des responsabilités qui en découlent. Sur ce, nous comptons mettre notre intelligence collective au service de l’Anm pour relever les défis qui sont les nôtres et accompagner le Programme d’action du gouvernement », a-t-il déclaré. Il va ensuite exhorter ses pairs à développer une unité d’actions autour des valeurs d’assiduité, de ponctualité, d’humilité et de travail bien fait, pour l’atteinte des objectifs.

LIRE AUSSI:  Audition budgétaire à l’Assemblée nationale: Légère baisse du budget de la Présidence de la République

Des missions de l’Anm

L’Agence nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (Anm) assiste les acteurs en charge de la production des biens et des services à faire face aux défis de la compétitivité, de la croissance économique durable, de la protection du consommateur et de toutes autres parties intéressées et ce, conformément aux lois et règlements en vigueur au Bénin et aux normes de qualité admises au plan international.

Créée par le décret 2017-031 du 31 janvier 2017, portant attributions, organisation et fonctionnement du ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Anm est chargée de veiller à la mise en œuvre de la politique nationale Qualité ; d’assurer la mise en place d’un cadre de concertation de toutes les parties prenantes de la normalisation, de la métrologie et de la promotion de la qualité ; de coordonner les travaux d’élaboration des normes béninoises volontaires et les règlements techniques.

Elle doit aussi assurer l’adoption, la promotion et l’utilisation volontaire des normes, proposer au pouvoir public les normes à rendre obligatoires; mettre en œuvre le système national de certification des produits avec attribution d’une marque nationale de conformité et accompagner les entreprises et autres structures à la certification Système. Elle doit également vulgariser et promouvoir l’usage des unités de mesure du système international ; appuyer les services et les entreprises des secteurs public et privé pour le suivi des processus de production lors des opérations d’importation et de commercialisation des instruments de mesure, des appareils électroménagers et des équipements industriels et sanitaires… « Ces missions cadrent avec la volonté du chef de l’État de faire non seulement la promotion des infrastructures de soutien à la croissance économique mais aussi et surtout d’assurer la compétitivité de l’économie béninoise», a affirmé Shadiya Alimatou Assouman à l’occasion de l’installation des membres du Conseil d’administration de l’Anm.