Affichage du fichier électoral national:Bohicon et Abomey peinent à voir la LEIP affichée

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


L’affichage du fichier électoral national prévu pour démarrer lundi 26 janvier dernier sur toute l’étendue du territoire national n’a été effectif qu’hier mercredi 28 janvier dans certains quartiers de Bohicon et d’Abomey. Le coordonnateur départemental du COS-LEPI, François Gbesso, assure pourtant que tout est remis aux élus locaux chargés de le faire.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Le Gouvernement aux trousses des gestionnaires de projet indélicats

Comme partout ailleurs, les élus locaux et autres chefs de village ou de quartiers de ville d’Abomey et de Bohicon ont reçu chacun leurs enveloppes sous plis fermés et contenant la liste des personnes en âge de voter des bureaux de vote installés sur leur territoire de compétence, a confié François Gbesso, coordonnateur départemental du COS-LEPI. «Depuis le dimanche 25 janvier dernier, les différents responsables et autres agents du COS-LEPI étaient sur le terrain pour mettre à la disposition des chefs de village ou de quartiers de ville, sous la houlette des maires et chefs d’arrondissement, les différentes listes à afficher», a-t-il expliqué.
Mais, comme dans les localités de la plupart des départements du pays, les listes n’étaient pas visibles dans les quartiers et villages de Bohicon et d’Abomey. Attendues depuis le lundi dernier, c’est seulement hier mercredi 28 janvier que, par endroits, ces listes ont fait leur apparition sur certains murs.
A cette étape de l’opération, ce ne sont pas les agents précédemment sollicités qui sont mis à contribution. Cette fois-ci, les listes ont été remises aux élus locaux pour être affichées et surveillées. Par ailleurs les réclamations des citoyens lors de cette phase d’affichage seront reçues par les agents d’affichage en présence des élus locaux du 5 au 14 février, de manière ininterrompue.
A Abomey, au quartier Zounzonmè et à Bohicon à Gnidjazoun parcourus hier mercredi, il était toujours difficile de retrouver les listes affichées. Sauf dans certains quartiers comme Vidolé à Abomey et Adamè-Ahito à Bohicon où les listes étaient visibles. Les élus locaux responsables de cette situation, estiment que les listes leur ont été remises sans les pots de colle pour les afficher. C’est donc à défaut de moyens nécessaires que les choses ont du mal à rentrer dans l’ordre et conformément à l’article 299 de la loi n° 2013-06 du 25 novembre 2013 portant Code électoral en République du Bénin. L’affichage de la Liste électorale informatisée provisoire (LEIP) a donc commencé timidement quand certains se décident à bien le faire.
Toutefois, les cybercafés sont pris d’assaut par certains jeunes pour consulter sur Internet leurs noms. Ceux qui s’étaient inscrits sur les listes et qui ont la chance de savoir dans quel bureau de vote, ils sont répartis ne se plaignent plus. A défaut de pouvoir les consulter sur les lieux d’affichage, ils se contentent donc de vérifier sur le met, s’ils sont retenus sur la LEIP.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Le Gouvernement aux trousses des gestionnaires de projet indélicats