Accusé de vol d’argent commis au Nigeria: Paul Sessi écope de cinq ans d’emprisonnement ferme

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Droits et devoirs |   Commentaires: Aucun| 324 lecteurs


Le second dossier examiné, mercredi 13 novembre dernier, au tribunal de première instance de deuxième classe de Lokossa, siégeant en matière criminelle, porte sur des faits de vol d’argent commis au Nigeria. En statuant publiquement, contradictoirement, et en premier ressort, sur ce neuvième dossier du rôle de la session, le tribunal a condamné le mis en cause, Paul Sessi à cinq ans d’emprisonnement ferme.

LIRE AUSSI:  Accusé d’assassinat : Gomido Sossou acquitté au bénéfice du doute

Le nommé Paul Sessi est déclaré coupable d’avoir, frauduleusement, soustrait une somme d’argent au préjudice de son employeur Yousouf Taïkre, époux de dame Rakya Garba qui en était légitime propriétaire. Ces faits étant prévus et punis par l’article 626 du Code pénal, l’accusé a été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme. Ce cas de vol a été commis avec la circonstance que Paul Sessi était un homme de service à gages (cuisinier) de la victime. Les faits se sont produits en mai 2014 au Nigeria d’où l’accusé prit la fuite dans le dessein de se mettre à l’abri au Bénin, son pays natal. Mais ses victimes, aidées des forces de sécurité, réussiront à le rattraper. C’est ainsi que Paul Sessi, inculpé et poursuivi, a été placé sous mandat de dépôt le 10 novembre 2014 à la prison civile de Lokossa. Depuis mercredi dernier, il a été fixé sur son sort. Le nommé Athanase Ahadjinde qui devrait aussi comparaître au cours du procès a brillé par son absence à la barre du tribunal. Le jugement qui a sanctionné l’examen de ce neuvième dossier inscrit au rôle de la session criminelle, repose sur l’ensemble des articles 249 à 383 du code de procédure pénale ainsi que les articles 361, 826 à 833 et 366 et les articles 36 et 37 du code pénal.

LIRE AUSSI:  Election présidentielle: Conditions de candidature, déroulement du scrutin et obligations des candidats

Les faits

L’accusé Paul Sessi est cuisinier à Lagos, au Nigeria, au domicile de dame Rakya Garba et ceci, depuis le 14 mai 2014. Un jour du mois de juillet de cette année, il a dérobé à Youssouf Taïkre, l’époux de dame Rakya Garba, et dans sa maison, un sac qu’il savait contenir de l’argent pour l’avoir aidé à s’en débarrasser la veille, puis a pris la fuite pour rejoindre la localité de Doutou, dans la commune de Houéyogbé au Bénin. Une fois à Doutou, il a remis la somme de deux millions francs Cfa à sa grand-sœur, qui ensuite l’a transmise à son mari Athanase Ahadjinde pour être gardée pour son compte. Cette somme est remise au commissariat une fois que Paul Sessi a été interpellé.

Composition du tribunal

Président : Antoine Kocou Houeze
Assesseurs : Bienvenu C. Anagonou, Hervé Marcel Alavo, Alphonse Gbossou, Affognon Thierry Ahove
Ministère Public : Joël Houessou
Greffier : Geneviève K. Agniwo