Accès à l’eau potable: Ahmadiyya lance le forage de 50 puits

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Des localités situées au Sud du Bénin seront dotées, avant la fin de cette année, de 50 puits. C’est un projet de la Jama’at islamique Ahmadiyya dont les travaux ont été lancés, mardi 3 décembre dernier, à Athiémé sous l’égide du représentant du ministre de l’Eau et des Mines, Emmanuel Agnidé Lawin.

LIRE AUSSI:  Compte rendu du Conseil des ministres: Des mesures pour conforter les professionels de santé

D’un coût global avoisinant 200 millions francs Cfa, le projet de forage de 50 puits vise à apporter de l’eau potable aux communautés du Sud Bénin qui n’en disposent pas. Le projet est initié et entièrement financé par la Jama’at islamique Ahmadiyya à la suite de ses précédentes interventions portant, entre autres, sur la réhabilitation de nombreux ouvrages de fourniture d’eau propre à la consommation. Prévus pour s’achever avant le nouvel an, les travaux à réaliser dans le cadre du présent projet ont été lancés, ce mardi, à Goudon, dans l’arrondissement d’Atchanou, à Athiémé. Et c’est dans la liesse que les populations sorties massivement, avec à leur tête le chef de l’arrondissement et le maire Saturnin Dansou, ont salué cet ènième geste de générosité de la Jama’at islamique Ahmadiyya au profit du Bénin et, en particulier, d’Athiémé.
Replaçant le projet dans son contexte, le chef missionnaire Nana Farooq Ahmed, souligne que ce nouveau projet de forage de 50 puits pour lequel des machines de pointe et des ingénieurs de leur communauté ont été mobilisés est leur manière « d’accompagner le gouvernement du président Patrice Talon dans son projet ambitieux d’offrir de l’eau à tous les Béninois à l’horizon 2021 ». Le financement du projet, précise-t-il, est mobilisé grâce à leurs coreligionnaires de l’Ile Maurice. Pour le représentant mauricien Amin Jawaheer, ce geste constitue une occasion pour eux d’appliquer le précepte selon lequel le fidèle porte assistance aux créatures d’Allah. Il n’a manqué d’inviter d’autres personnes de bonne volonté à venir soulager les peines des populations en manque d’eau propre à la consommation.
En procédant au lancement officiel du projet, Emmanuel Agnidé Lawin représentant du ministre en charge de l’Eau et des Mines, explique que c’est en complément à ses efforts pour la mise en œuvre du programme d’accès à l’eau pour tous d’ici à 2021 que le gouvernement a engagé une offensive diplomatique auprès des organisations internationales afin d’obtenir leur accompagnement. Inscrite dans ce cadre, dit-il, l’action de la Jama’at islamique Ahmadiyya, présente au Bénin depuis 1985 constitue un bel exemple et une démonstration de l’accompagnement du gouvernement. Pour finir, il a émis le souhait de voir la Jama’at islamique Ahmadiyya gratifier encore le Bénin « d’un nouveau programme de plusieurs forages afin de couvrir les espoirs d’autres localités ». Une visite de sites destinés à accueillir les forages dans la commune a couronné la cérémonie de lancement des travaux du projet.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre des Objectifs de développement durable: Les cadres de la sous-région revisitent les outils