73e anniversaire des Nations unies: Les chantiers de développement entre le Bénin et l’Onu revisités

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


L’Organisation des Nations unies célèbre ce mercredi 24 octobre, son 73eanniversaire. A l’occasion, la famille onusienne résidant au Bénin a entretenu les médias, autour d’un petit déjeuner de presse, sur la pertinence et l’efficacité des actions de l’institution dans le pays.

LIRE AUSSI:  Tribune: Le Bénin n’est pas une dictature

Dans le cadre de son 73e anniversaire, la famille onusienne résidant au Bénin passe à la loupe l’agenda de développement 2030 et les objectifs de développement durable. Autour d’un petit déjeuner de presse, elle s’est entretenue avec les médias sur les enjeux, l’état des lieux de la réalisation de ces objectifs au Bénin et les défis à relever.
Les Odd ambitionnent de transformer les sociétés en éradiquant la pauvreté et en assurant une transition juste vers un développement durable d’ici à 2030. Universels et inclusifs, ces objectifs appellent à l’action de tous et instaurent un langage commun universel.
Pour y arriver, les acteurs s’appuient sur la démarche, ‘’Unis dans l’action afin de ne laisser personne de côté’’. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme des Nations unies pour l’assistance au développement.
« Unis dans l’action nous permettra d’accompagner le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda de développement 2030 en lien avec les priorités nationales définies dans le Programme d’actions du gouvernement, le Plan national de développement et le Programme cadre du développement durable », souligne le coordonnateur résident du Système des Nations unies au Bénin, Siaka Coulibaly.
Les noces de fonte de l’Onu prennent également en compte les différentes réformes engagées par les Nations unies. Lesquelles visent essentiellement un repositionnement de l’institution, du cadre de développement de l’agenda 2030 et du renforcement du bureau du coordonnateur résident.
L’élément clé qui guidera ces réformes au Bénin, est le Plan cadre des Nations unies pour l’assistance au développement (Undaf) 2019-2023. Il s’affirme comme le document de référence et de participation du Système des Nations unies dans les différents pays.
Evoquant l’orientation de l’Undaf, le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané souligne trois aspects de la démarche. Primo, son caractère innovateur et inclusif. Deuzio, le ciblage des meilleurs bénéficiaires, notamment les jeunes. Tertio, son alignement sur les priorités de développement.

Engagé pour atteindre les objectifs de développement

Il explique comment le Bénin anticipe pour répondre à l’agenda de développement : « Nous nous sommes engagés pour garantir l’accès à l’eau potable au Bénin d’ici à 2021; nous voulons atteindre cet objectif fixé à la communauté internationale, neuf ans plus tôt ». Le projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) est un autre chantier sur lequel le gouvernement s’active, souligne-t-il. « Nous voulons être sûrs que tous nos compatriotes aient une couverture médicale minimale ». L’accès à l’éducation, à l’électricité, à un emploi décent pour tous, la lutte contre les changements climatiques sont les autres pans qui focalisent l’attention du gouvernement.
Les discussions ont également porté sur les efforts du Bénin dans la réduction de la faim. La lutte engagée par le pays intègre, dans une certaine mesure, les enfants. Sur ce point, le coordonnateur résident du Système des Nations unies, Siaka Coulibaly, souligne qu’à ce jour, plus de 320 mille enfants bénéficient d’un repas chaud dans les écoles et plus de 1500 écoles sont équipées dans ce cadre.
Relativement à ce programme, détaille le ministre d’Etat chargé du Plan, le Bénin a relevé la barre à sept milliards de Cfa en 2017 et à 12 milliards en 2018 contre un milliard au départ, afin d’impacter plus d’enfants. « L’engagement du Bénin est de faire en sorte que personne ne soit affecté par la faim », développe-t-il.
La Journée des Nations unies  est célébrée le 24 octobre de chaque année. Elle marque l’entrée en vigueur de la charte des Nations unies en 1945. La commémoration officielle est prévue pour ce jour au Bénin avec des actions sociales au profit des couches vulnérables.

LIRE AUSSI:  Précampagne électorale : La Haac fixe la période