65e réunion du Comité des ministres de l’Asecna : Hervé Hêhomey désigné nouveau président

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le Comité des ministres de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (Asecna) a tenu, jeudi 30 juillet dernier, sa 65e réunion à Cotonou.
Présidés par Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, les travaux qui ont porté entre autres sur un plan post-Covid pour relancer le secteur aérien en Afrique, ont consacré la désignation d’Hervé Hêhomey, ministre des Transports et des Infrastructures du Bénin, comme président dudit comité.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Un nouveau Code d’électricité adopté

A travers la personne d’Hervé Hêhomey, ministre des Transports et des Infrastructures, le Bénin est porté à la tête du Comité des ministres de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (Asecna) pour une durée d’un an.
A l’ouverture des travaux jeudi dernier, Jorge Fernandes, ministre bissau-guinéen des Transports et président sortant du Comité des ministres s’est félicité des avancées notables enregistrées par l’Asecna. Il a rappelé qu’à l’occasion de ses 50 ans en décembre 2019 à Dakar, l’institution s’est fixée le défi de l’intégration de nouveaux paramètres liés à l’utilisation des satellites et de toutes les technologies innovantes qui feront l’aviation civile de demain.S’inscrivant dans la même logique, Hervé Hêhomey, nouveau président du Comité des ministres, a noté que le lancement le 1er janvier 2020 par l’Asecna de la visualisation du trafic aérien par satellite constitue une première pour un fournisseur de services de navigation aérienne en Afrique. « La déclaration de politique de Dakar met également un accent sur la nécessaire poursuite du processus vers un ciel unique pour l’Afrique », a-t-il précisé.
« L’Asecna dont nous rêvons doit intégrer une dimension panafricaine, notamment après l’adoption par les chefs d’Etat du Marché unique du transport aérien en Afrique. La mise en place de ce marché s’appuie sur une vision clairement exprimée par l’Union africaine de faire du transport aérien le moteur du développement. Cette volonté politique suppose une démarche commune à tout le continent. Elle nous conforte dans notre volonté de nous appuyer sur l’expertise de l’Asecna pour bâtir un ciel unique africain plus sûr et capable d’absorber la croissance prévue du trafic aérien au cours de la prochaine décennie », a renchéri Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement du Bénin, qui ouvrait la Réunion au nom du président de la République, Patrice Talon.
La 65e Réunion du Comité des ministres de l’Asecna s’est, par ailleurs, penchée sur l’adoption du nouveau système de rémunération du personnel, le rapport du président du Comité des experts, le rapport du président du Conseil d’administration et celui du directeur général de l’Ascena sur le plan de riposte aux conséquences de la crise de Covid-19.
Il faut préciser qu’en prélude à la session ministérielle, les experts de l’Asecna ont tenu une réunion préparatoire, les mardi 28 et mercredi 29 juillet 2020, toujours à Cotonou.
Il convient aussi de signaler que, pour cause de la pandémie du Covid-19, cette session du Comité des ministres initialement prévue pour se tenir en mars dernier avait été reportée.

LIRE AUSSI:  2e session du Parlement des jeunes du Bénin : Le comportement de la jeunesse en période électorale au menu

Par Alain Allabi