5e édition de Challenge App Afrique: Un concours pour récompenser les innovations numériques

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les médias français Rfi et France 24 ont lancé, depuis le 14 septembre, la 5e édition de « Challenge App Afrique ». Les candidats ont jusqu’au 15 novembre prochain pour participer à ce concours qui récompensera les nouvelles technologies permettant de répondre aux besoins des populations lors de l’apparition de pandémies en Afrique francophone.

LIRE AUSSI:  Digitalisation du financement et du remboursement des crédits : Le Fnm met en place le « Microcrédit mobile »

Récompenser les innovations numériques (sites Internet, applications, services Sms, etc.) permettant de répondre aux besoins des utilisateurs lors de l’apparition d’épidémies (accès aux soins, à une information fiable, à des produits de première nécessité, etc.). C’est l’objectif de la 5e édition du concours Challenge App Afrique lancée par Rfi et France 24, lundi 14 septembre dernier. L’initiative vise également à favoriser l’intégration des technologies dans la lutte contre les épidémies en Afrique francophone, selon les organisateurs de ce concours organisé en partenariat avec de grands groupes du continent comme Engie Africa, Digital Africa, la Société générale, le Next Einstein forum et Africa Global Recycling.

Selon le site de Rfi, les candidatures pourront être déposées jusqu’au 15 novembre sur le site du «Challenge App Afrique». Les jeunes innovateurs béninois sont donc attendus pour prendre part à ce concours à l’issue duquel le lauréat verra financer le développement de son projet. Les dix meilleurs de la compétition bénéficieront d’un accompagnement personnalisé au sein d’un incubateur présent dans leurs pays d’origine. Signalons que les quatre premières éditions de Challenge App Afrique ont été consacrées respectivement aux domaines de la santé (2016), de l’éducation des filles (2017), du développement durable (2018) et du développement urbain et des villes intelligentes (2019).

LIRE AUSSI:  Débordement des eaux du bas-fond d’Akadjamey: Les populations dans l’attente de l’aide de l’Etat