Film « Adu » en salle le 31 janvier: Les attraits touristiques du Bénin sur les écrans espagnols

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Par le biais de l’actrice béninoise vivant en Catalogne, Bella Agossou, une belle expérience de production vient d’être bouclée. Un long métrage de grande facture essentiellement tourné dans différentes régions du pays sera projeté sur les écrans espagnols dans les prochains jours. L’actrice autant que les autorités en charge du Tourisme et de la Culture en sont tous heureux.

LIRE AUSSI:  Promotion des langues nationales et éducation des adultes: L’alphabétisation réclame 2% du budget de l’Education nationale

70 techniciens espagnols, des dizaines d’autres béninois, plus de 600 personnes sur les plateaux de tournage, plus de 200 personnes hébergées tous les jours pendant deux mois environ, 35 véhicules (dont 15 camions) en mouvement tous les jours pendant plus de deux mois et une estimation de six cents millions de francs Cfa comme devises injectées dans l’économie béninoise. Le tournage au Bénin du film Adu s’est révélé comme une opportunité à maints égards, au dire de Claude Balogoun, réalisateur béninois dont la contribution surtout technique et matérielle n’aura pas été des moindres. Comme lui, bien d’autres acteurs de la chaîne cinématographique dont Arcade Assogba, premier assistant réalisateur, ont permis de concrétiser ce projet. Que dire de Mustapha, le jeune enfant-héros du film, acteur principal d’une production espagnole de haute facture qui sort à la fin du mois de janvier ? Sinon reconnaître ses talents d’enfant éveillé et habile qui lui ont permis d’être retenu par la partie espagnole.
A ce palmarès s’ajoute un autre, sans doute l’un des plus importants, les attraits du Bénin. Adu a été tourné dans plusieurs villes du pays dont les décors se prêtent aux ambitions des producteur et réalisateur espagnols. Porto-Novo, Ouidah, Adjarra, Cotonou… plusieurs villes ont permis de combler les attentes et même de créer divers décors qui ne sont pas forcément les mêmes d’un point A à un point B. La ville de Porto-Novo par exemple a pu ainsi, le temps du film, devenir la Mauritanie.

LIRE AUSSI:  Institut français de Cotonou: Sabwana Orchestra et Segun Ola en concert ce soir

Belle coopération

C’est là, la plus-value de cette «aventure cinématographique» qui rehausse l’image du Bénin. Au cours d’une rencontre, lundi 20 janvier dernier au ministère en charge de la Culture, Bella Agossou est largement revenue sur la genèse de ce projet. Projet de tournage destiné à un autre pays africain qu’elle a su astucieusement détourner vers son pays dont elle ne manque la moindre occasion pour vanter les mérites et potentialités. Si tout au long de sa carrière d’actrice (près de 15 ans), elle est parvenue à convaincre les producteurs espagnols et étrangers de parler la langue Fongbé en cas de besoin et de s’habiller en tenues locales béninoises, on comprend aisément comment elle a pu orienter les producteurs de Adu vers son pays natal. A l’arrivée, le projet est une réussite.
« Un film espagnol tourné au Bénin, c’est le plus grand évènement cinématographique que le Bénin ait abrité », se réjouit Eric Todan, directeur de la Cinématographie. C’est un symbole de collaboration et de coopération salutaire, une invitation à aller de l’avant, indique-t-il. Pour Bella Agossou, « il n’y a pas de rêve impossible ». L’heureux aboutissement et la satisfaction de la partie espagnole qui projettera dans plus de 350 salles Adu sont des éléments de réussite et de révélation du Bénin et de son tourisme. Le tourisme béninois révélé, c’est aussi ce que salue Carole Borna, conseiller technique du ministre en charge de la Culture. Motif de satisfaction également de la part du directeur des Arts et du Livre, Koffi Attèdé qui lui, marque sa fierté pour la valeur béninoise. Valeur disponible sur place et dont la révélation grandeur nature, n’est autre que ce film, reconnait-il. Le film sera projeté aux médias espagnols en avant-première le 28 janvier prochain et sera en salle dès le 31 du mois.