2e session du Conseil sectoriel du dialogue social 2018: Les revendications des agents des Affaires étrangères décortiquées

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Le ministère des Affaires étrangères a tenu, lundi 19 novembre dernier, sa deuxième session du Conseil sectoriel du dialogue social au titre de l’année 2018. Les assises ont réuni à Porto-Novo les représentants des deux syndicats ainsi que des cadres du ministère et des membres du cabinet du ministre.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du Projet Emploi des jeunes (Pej): La première vague sélectionnée

Elles ont duré une journée et permis aux participants de passer en revue les revendications des travailleurs, notamment celles qui ont été satisfaites et celles qui ne le sont pas encore. Un point des nouvelles revendications a été également fait au cours des travaux. Le ministre Aurélien Agbénonci, clôturant la session a assuré les partenaires sociaux de la détermination du gouvernement à améliorer les conditions de vie et de travail de l’ensemble des agents du ministère. Il se dit ouvert pour poursuivre les négociations avec les deux syndicats du ministère pour que des solutions soient trouvées aux revendications restées non satisfaites et à celles qui sont nouvelles. Selon lui, sa vision est de voir chaque agent du ministère des Affaires étrangères rentrer satisfait après sa journée de travail. Mais pour y parvenir, le ministre Aurélien Agbénonci a invité les agents à s’acquitter de leurs devoirs avec responsabilité, dévouement et abnégation. Il faut qu’ils fassent davantage preuve de pro-activité et d’innovation dans leurs différents services. Le Bénin doit aller à l’école de ce que les autres pays font de bien en matière de diplomatie. Seul le sens de pro-activité et d’innovation permettra au Bénin d’avoir une diplomatie de haut niveau et créatrice de richesse, insiste le ministre Aurélien Agbénonci. Une fois cette richesse créée, le ministère des Affaires étrangères sera en mesure de réclamer la satisfaction de ses revendications auprès du gouvernement, notamment des ministères chargés des Finances et de la Fonction publique n

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

LIRE AUSSI:  Inauguration du centre pilote Mtn Business communication center: Un cadre de travail et des solutions aux petites entreprises