24e mission médicale chinoise au Chd Mono-Couffo: Des résultats satisfaisants

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


A quelques jours de la fin de leur séjour au Bénin, les membres de la 24e mission médicale chinoise ont présenté, jeudi 12 novembre dernier, aux professionnels de la presse à Lokossa, le point de leurs interventions au Centre hospitalier départemental (Chd Mono-Couffo). C’était en présence du directeur départemental de la Santé du Mono, Etienne Hounkonnou, représentant le ministre en charge du secteur et du directeur du Chd Mono-Couffo, Nicolas Ayedayo.

LIRE AUSSI:  Consultations prénatales au Chu-Mel: Le ministre de la Santé prête main forte à ses ‘’collègues’’

L’amitié sino-béninoise engrange des points positifs grâce aux interventions de la 24e mission médicale chinoise au Centre hospitalier départemental (Chd Mono-Couffo) depuis le 15 décembre 2019. A l’heure du bilan, des professionnels des médias ont eu l’occasion de voir des médecins chinois intervenir, dans une bonne ambiance, sur des patients au niveau des services de stomatologie, de chirurgie, de pédiatrie et autres.
Mais avant la visite guidée dans les services, un point des actions dans le cadre de la coopération sanitaire a été fait. Le directeur du Chd Mono-Couffo, Nicolas Ayedayo, s’est dit satisfait de l’accompagnement des Chinois et a souhaité l’intensification de la coopération pour le renforcement du plateau technique de l’hôpital dont il a la charge.
Pour sa part, Guang Wei Qiao revient sur les diverses interventions de son équipe qui ont permis de sauver la vie à bon nombre de patients. « On a traité des maladies simples et celles complexes », a-t-il fait savoir. En somme, retient Guang Wei Qiao, leurs diverses interventions ont contribué à améliorer la santé des citoyens des départements du Mono et du Couffo. Mieux, sur le plan économique le centre a retrouvé une meilleure santé. Les recettes du Chd Mono-Couffo se sont accrues de 56,80 % sur une période d’un an, s’est réjoui le chef de la mission chinoise.

LIRE AUSSI:  Phase pilote du projet Arch au Bénin: Trois ambulances remises aux responsables de zones sanitaires

Bientôt le jumelage

Relativement à la pandémie du Covid-19, Guang Wei Qiao et ses collègues de l’hôpital général de l’Université médicale de Ningxia ont fait le suivi de la mise en pratique des mesures barrières avec leurs confrères du Chd Mono-Couffo qui avaient précédemment reçu deux respirateurs de la Chine. La 24e mission a édité des brochures sur la prévention et la prise en charge des patients atteints de la maladie. Sur d’autres maladies, ils ont également produit des plaquettes afin de faciliter leur traitement. Lesdites brochures sont destinées au Chd Mono-Couffo et au ministère de la Santé, a annoncé le chef de la mission chinoise. Guang Wei Qiao conclut, au regard de toutes les actions évoquées, que la coopération sanitaire entre le Bénin et la Chine est agissante et va se renforcer dans l’avenir.
Fruit de la coopération sino-béninoise mis en service en avril 1977, le Chd-Mono-Couffo est élu cette année, relève le chef de la mission, parmi les trente hôpitaux que la Chine assiste dans les pays étrangers. De ce fait, commente Guang Wei Qiao, il y aura un plus grand développement des relations à l’avenir sur le plan de la santé.
Au nom du ministre de la Santé et du gouvernement, Etienne Hounkonnou, directeur départemental de la Santé, remercie la partie chinoise pour tout ce qui se fait dans le cadre de la coopération sanitaire. Malgré la barrière linguistique, les agents de santé chinois font un travail merveilleux, retient-il. Cette coopération va se renforcer bientôt, au dire de M. Hounkonnou, dans le cadre d’un accord de jumelage entre le Chd Mono-Couffo et l’hôpital général de l’université médicale de Ningxia. Ce dernier dispose de 4 000 lits avec une capacité d’environ 11 mille patients par jour, précise-t-il, avant de rappeler que l’approche de jumelage est envisagée à la suite de la dotation du Chd Mono-Couffo de la télémédecine.