1ère journée des éliminatoires de la Can Gabon 2017: Le Bénin dans l’espoir d’un miracle à Bata

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


La première journée des éliminatoires de la 31è édition de la CAN Orange, Gabon 2017, se joue cette fin de semaine. Déjà ce jour, trois matches sont au programme. Les Ecureuils du Bénin censés avoir quitté Cotonou hier, jeudi 11 juin pour Malabo, seront les hôtes du Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale, dimanche prochain à Bata, pour une explication au cours de laquelle, personne ne voudra vendre chères leurs peaux, au regard de la grande improvisation qui a caractérisé l’organisation de leur expédition, de leur préparation effectuée à la volée et de la situation que traverse le football béninois.

LIRE AUSSI:  Passation de charge à la Ligue de football du Bénin: Le responsable en charge de l’organisation du championnat du Conor prend service

Sur la ligne de départ à partir de cet après-midi, ils sont 51 pays répartis en 12 poules de 4 équipes et 1 poule de 3 équipes. Ils auront à livrer 150 matches en 13.500 mn de jeu pour, à l’arrivée, dégager les 15 qualifiés pour la phase finale de la 21è CAN Orange que le Gabon abritera en 2017.

En effet, seuls les premiers de chacune des 12 poules obtiendront leur billet pour la compétition. A eux, s’ajouteront les deux meilleurs troisièmes. Toutefois, le Gabon, pays organisateur, se retrouve dans le Groupe H, aux côtés de la Côte d’Ivoire, de la Sierra Leone et du Soudan où les résultats qu’il enregistrera au cours de ses matches compteront pour du beurre.
Les Ecureuils du Bénin logés dans le Groupe C, ne rentreront en compétition que le dimanche 14 juin prochain du côté de Bata. Ce sera face aux Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale. Au regard du doute qui a entouré leur participation et de l’ambiance dans laquelle s’est effectuée leur préparation qualifiée tellement d’approximative, on ne devrait pas être si exigeant envers Stéphane Sességnon et ses coéquipiers. Il ne faudrait rien espérer d’eux dans la mesure où c’est armé seulement de leur courage, qu’ils ont effectué cette expédition. Victimes de l’incohérence dont le ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs a fait montre dans sa décision prise sur un coup de tête de retirer l’agrément à la Fédération béninoise de football, depuis le vendredi 27 mars dernier, un match nul de leur part à Bata, relèverait d’un véritable miracle. Face à cette sélection équato-guinéenne entraînée par Estéban Becker, laquelle va compter sur l’essentiel de ses cadres qui lui ont permis, lors de la précédente édition de la phase finale de la CAN organisée à domicile, d’atteindre le stade des demi-finales, les Ecureuils devront s’atteler d’entrer de jeu à limiter les dégâts et à ne pas être ridicules. L’appetit venant en mangeant, les poulains d’Omar Tchomogo pourront ensuite se hasarder à prendre des risques.
Dans leurs rangs, on déplore plusieurs absences de marque telles que Rudy Gestede (Blackburn Rovers), Réda Johnson, Jordan Adéoti (Caen, France), Frédéric Gounongbé (Westerlo Belgia), ou encore Emmanuel Imorou (Caen, France). Pour procéder à leur remplacement, plusieurs joueurs ont été convoqués à la dernière minute.
A priori, le match du dimanche prochain s’annonce difficile et très compliqué pour les représentants béninois à s’en tenir au contexte dans lequel ils sont appelés à le livrer. Sans championnat national, le Bénin pouvait se passer de participer à ces éliminatoires, n’eût été les menaces d’une éventuelle sanction de la CAF qui le contraindrait à rester à la maison jusqu’en 2023. Le match sera dirigé par le trio Sud Africain, avec comme arbitre central, Victor Miguel de Freitas Gomes. A ses côtés, on retrouve comme premier assistant, Johannes Sello Moshidi et deuxième arbitre assistant, Peter Chauke.

LIRE AUSSI:  Passation de charge à la Ligue de football du Bénin: Le responsable en charge de l’organisation du championnat du Conor prend service

Voici le programme complet, avec les horaires des matchs en GMT

Vendredi 12 juin

•Groupe L : Guinée 19h00 Swaziland
•Groupe A : Tunisie 19h30 Djibouti
•Groupe F : Maroc 20h00 Libye

Samedi 13 juin

•Groupe L : Malawi 12h30 Zimbabwe
•Groupe M : : Afrique du Sud 13h00 Gambie
•Groupe E : Zambie 13h00 Guinée Bissau
•Groupe D : Ouganda 13h00 Botswana
•Groupe B : Angola 14h30 Centrafrique
•Groupe G : Nigeria 15h00 Tchad
•Groupe F : Cap-Vert 15h00 Sao Tome E.Principe
•Groupe D : Burkina Faso 18h00 Comores
•Groupe K : Sénégal 19h00 Burundi
•Groupe C : Mali 19h00 Soudan du Sud
•Groupe J : Algérie 19h30 Seychelles

Dimanche 14 juin

•Groupe H : Ghana 12h00 Iles Maurice
•Groupe H : Mozambique 13h00 Rwanda
•Groupe J : Ethiopie 13h00 Lesotho
•Groupe M : Cameroun 14h00 Mauritanie
•Groupe B : RD Congo 14h30 Madagascar
•Groupe E : Congo 14h30 Kenya
•Groupe K : Niger 15h00 Namibie
•Groupe C : Guinée Equatoriale 15h00 Bénin
•Groupe A : Togo 15h30 Liberia
•Groupe I : Gabon 17h00 Côte d’Ivoire
•Groupe G : Egypte 17h00 Tanzanie
•Groupe I : Soudan 17h00 Sierra Leone