1er anniversaire du Club Press le Leader:Causerie-débat autour de l’accès aux sources d’information

Par zounars,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le Press Club le Leader a soufflé sa première bougie le 14 février dernier. Pour célébrer l’événement, ses membres ont organisé hier jeudi 26 février au palais des Congrès de Cotonou une causerie-débat autour du thème : «Le code de l’information et de la communication face aux réalités de l’accès aux sources d’information». Une rencontre qui a connu la présence du directeur général du développement des médias Hermès Gbaguidi, du président de l’Union des professionnels des médias (UPMB) Franck Kpochémè et de l’ancien vice-président de la HAAC Edouard Loko.

LIRE AUSSI:  Nouveau Code pénal: Amnesty International plaide pour son adoption au Bénin

Composé d’une dizaine de membres pour la plupart des professionnels des médias, le Press Club le Leader s’est donné comme mission de partager ensemble les bonnes pratiques professionnelles, de s’éduquer mutuellement, de partager les informations et de multiplier les initiatives dans le cadre de l’appropriation des textes qui régissent le métier de journaliste pour l’épanouissement des professionnels des médias. La causerie-débat autour du thème : «Le code de l’information et de la communication face aux réalités de l’accès aux sources d’information» hier entre dans le cadre des manifestations consacrant le 1er anniversaire de ce Press Club.
Dans son mot de bienvenue, le coordonnateur et porte parole de circonstance du Press Club le Leader Josué Fortuné Mèhouénou a justifié le choix d’un tel thème par la nécessité d’œuvrer à la formation des professionnels des médias aux valeurs professionnelles d’éthique et de déontologie afin d’impacter de manière positive le métier de journaliste. Tout en remerciant les aînés et les acteurs de la société civile qui ne marchandent pas leur soutien au Press Club le Leader, il a invité les confrères à se joindre à eux dans ce combat pour faire grandir la profession.
Au nom des associations faîtières, le président de l’UPMB Franck Kpochémè a exprimé son satisfecit de voir qu’au sein de la corporation, il existe des clubs qui ont le souci d’œuvrer pour une presse digne et responsable et qui ont à cœur le respect des règles d’éthique et de déontologie.

LIRE AUSSI:  Cour suprême: Le dossier de Léhady Soglo renvoyé au 21 février prochain

Sa joie est d’autant plus justifiée qu’aucun des membres de ce Press club n’a été épinglé dans l’exercice de leur profession par l’ODEM. Il a souhaité une très longue vie au club tout en invitant les uns et les autres à prendre exemple sur des initiatives du genre pour qu’il y ait dans les colonnes des journaux des articles d’information et d’investigation et non des chantages, des insultes et des la diffamation.
Le directeur général du développement des médias Hermès Gbaguidi trouve que l’initiative du Press Club le Leader anticipe sur la campagne de sensibilisation que prévoit organiser le ministère en charge de la Communication juste après la promulgation du nouveau code de l’information et de la Communication. Il a exprimé le souhait que le club ne soit pas ouverts qu’aux seuls professionnels des médias car les journalistes ont aussi besoin des juristes, des économistes pour des débats plus enrichissants.
Pour l’ancien vice-président de la HAAC, «le bon journaliste c’est celui qui sait et quand on connait, on est sûr de soi». Il a félicité et encouragé les membres à aller de l’avant.
Les débats ont tourné autour de deux communications. La 1ère, présentée par Hermès Gbaguidi, porte sur les grandes lignes des innovations sur l’accès aux sources d’information et la 2e, présentée par Wilfried Léandre Houngbédji, porte sur les restrictions et limites du droit d’accès aux sources d’information.