Merveille Bada, nutritionniste, sur la consommation des crevettes : « La consommation régulière fait éviter les maladies cardiovasculaires »

Par Amandine YABI (Stag.),

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun| 633 lecteurs


La consommation de crevettes relève des habitudes alimentaires de bon nombre de Béninois. Pêchées aussi bien dans la mer que dans les lagunes, elles regorgent de nombreuses valeurs nutritives. Dans cette interview, Merveille Bada, nutritionniste, nous éclaire davantage.

LIRE AUSSI:  Prise de médicaments génériques: Les raisons de la réticence des populations

La Nation : Quelles sont les différentes espèces de crevettes qui existent?

Merveille Bada : Il existe plus de deux mille espèces de crevettes dans le monde. Au Bénin, nous en comptons principalement cinq. Il s’agit de penaeus notialis encore appelée crevette du sud, de penaeus kerathurus connue sous le nom de crevette caramote. Nous avons aussi les parapenaeus longirostris encore appelées crevettes guinéennes de mer et les penaeus monodon encore appelées crevette black tiger de grande taille. Les plus consommées par les Béninois sont les crevettes roses du sud (lagune) et les crevettes roses du large (gambas).

Quels sont les bienfaits liés à la consommation des crevettes ?

Les crevettes sont de la famille des crustacés qui s’imposent comme l’une des meilleures sources de protéines. Ces protéines contiennent les neufs acides aminés essentiels à notre organisme. Ceux-ci jouent un rôle capital dans la formation des enzymes digestives, des hormones et des tissus (la peau, les os, etc.). Les crevettes contiennent de l’astaxanthine ; un pigment à propriété anti oxydante qui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire et qui a aussi des effets protecteurs contre le cancer et autres maladies chroniques. Dans le contexte d’une alimentation équilibrée et variée, la consommation régulière des crevettes diminue le risque de mortalité par les maladies cardiovasculaires grâce au coenzyme Q10 qui participe à la régulation de la tension artérielle. Les crevettes étant faibles en calories, elles peuvent être utiles dans les régimes de perte de poids. Elles sont également très riches en minéraux et oligo-éléments qui renforcent le système immunitaire.

LIRE AUSSI:  Dr Serpos Dossou, médecin cancérologue: « Nous avons environ 5000 nouveaux cas de cancer par an au Bénin »

Quand et comment faut-il consommer les crevettes ?

Les crevettes peuvent être consommées à tout moment et par tout le monde, sauf chez les personnes qui y sont allergiques. Elles peuvent être consommées cuites, frites ou fumées. Il faut néanmoins noter que le fumage des crevettes est la technique de cuisson la plus répandue au Bénin. Cette technique en soi est bonne de par le fait que la charge microbienne est totalement réduite et que les crevettes peuvent être conservées longtemps et être utiles à d’autres fins.

Certaines femmes utilisent la crevette moulue à la place du cube pour la cuisson. Comment appréciez-vous cet acte ?

Les dangers de l’utilisation de cubes ne sont plus à présenter. Les crevettes fumées moulues peuvent en être une parfaite substitution. Moi par exemple, je n’utilise pas de bouillons de cubes dans ma cuisine et je ne me plains pas parce que les crevettes moulues combinées aux autres épices les remplacent valablement. J’encourage donc toutes les femmes qui utilisent les crevettes fumées moulues au lieu des bouillons de cubes à continuer sur cette lancée à moins que, dans la famille, certaines personnes présentent des symptômes d’allergies aux crustacés à savoir : bouffée de chaleur, démangeaison de la peau, gonflement des yeux, du visage, des lèvres, de la gorge, etc.

LIRE AUSSI:  Fréquentation des salles de gym: Pour quelle finalité?

Qu’en est-il de l’excès de consommation des crevettes?

La crevette doit être combinée à une alimentation riche et variée. Il ne faut pas consommer la crevette toute une journée. Si l’on s’en tient à ce contexte, on ne pourrait dire que l’excès de la consommation de la crevette nuit à la santé.