Halimah Nakaayi, tel est le nom de la nouvelle championne du 800 m femmes. Cette Ougandaise de 24 ans vient de succéde ainsi à Caster Semenya aux Championnats du Monde 2019. La Sud-Africaine, Caster Semenya, double championne olympique et triple championne du monde, a dominé ses concurrentes sur cette distance jusque-là. Maiselle a été mise en retrait pour hyperandrogénie, jugée défavorable aux autres athlètes.

Selon de nouvelles règles édictées par l'IAAF le 8 mai dernier, pour prendre part à des compétitions internationales allant du 400m au mile, les athlètes hyperandrogènes doivent désormais d'abord faire baisser leur taux de testostérone à 5 nmol/l pour une période de 6 mois et maintenir ce taux à ce niveau. Caster Semenya, principale cible de la mesure, refuse de se soumettre à ce qu’elle estime être un diktat, à savoir prendre des médicaments pour pouvoir courir. Aussi, n’a-t-elle pu participer aux championnats du monde d'athlétisme 2019 à Doha. Elle est donc détrônée sur les 800m, sa distance de prédilection, par Halimah Nakaayi.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1277 fois