Pour soutenir les Ecureuils du Bénin qui seront aux prises demain, samedi 29 juin, avec les Djurtus de la Guinée-Bissau, les supporters ont une nouvelle fois décidé de ne pas faire les choses à moitié. Comme ils l’avaient déjà fait, mardi 25 juin dernier, ils vont déployer les grands moyens sur le terrain.

L’objectif, a expliqué leur président, Léopold Houankoun, c’est de prendre possession de tout le stade. Pour ce faire, une impressionnante marée jaune s’apprête à déferler sur les lieux. Il s’agit de créer les conditions afin que Stéphane Sességnon et ses coéquipiers aient l’impression d’être en train d’évoluer chez eux à la maison, sur leurs propres installations.
A bord de plusieurs bus qui prendront le départ du Caire où ils ont établi leur quartier général, Léopold Houankoun et ses hommes prendront donc d’assaut Ismaïlia demain, samedi 29 juin. Estimés à plus de 400 personnes, ils vont animer en entretenant tout le boucan afin d’anéantir tout soutien aux Djurtus. C’est à croire qu’ils seront les seuls dans les gradins. Toutes les dispositions, assurent-ils, ont été prises pour que les Djurtus n’échappent pas au piège qui leur a été tendu. Il ne restera donc aux Ecureuils qu’à leur porter l’estocade.

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 2588 fois