Le 24 mars dernier, les Ecureuils du Bénin ont battu les Eperviers du Togo pour arracher la seconde place qualificative du groupe D pour la CAN. Une CAN qui fera forcément l’objet de paris sportifs football. A la suite de cette qualification, une liste de 23 joueurs a été dévoilée pour faire face à cette échéance.

Dans cet effectif dirigé par Michel Dussuyer, on peut retrouver des cadres comme Stéphane Sessegnon, Mickael Poté, Salomon Junior, ou encore Khaled Adénon. Mais il y aura aussi des nouvelles têtes à l’instar de Fabien Farnolle, Saturnin Allagbé, Sessi d’Almeida ou encore Cebio Soukou. Allons à la découverte de ces nouveaux joueurs qui découvriront la plus grande compétition organisée par la Confédération Africaine de Football (CAF).

Les gardiens de but

Aucun des trois gardiens de but sélectionné par Michel Dussuyer n’a encore eu le bonheur de goûter à une CAN.

Fabien Farnolle : Actuel pensionnaire du club Turc de Yeni Malatyaspor, le gardien de but âgé de 34 ans sera à sa première CAN avec les Ecureuils. Il a livré sa première rencontre avec le Bénin le 29 février 2012 face à
l’Ethiopie. Depuis ce temps, il ne s’est jamais qualifié avec le Bénin. L’Egypte sera sa grande découverte de la plus grande messe du football continental.

Saturnin Allagbé : Le dernier rempart de Niort en Ligue 2 Française découvrira aussi cette compétition pour la première fois. Aujourd’hui âgé de 25 ans, l’ex joueurs de l’Association Sportive du Port Autonome de Cotonou (ASPAC) est sans doute dans la forme de sa vie. Cette compétition lui fera le plus grand bien. Mais il est à signaler qu’il était dans la sélection Béninoise qui avait fait l’expédition Algérienne avec les Ecureuils Junior à la CAN U20 en 2013. Il a été convoqué pour la première fois en 2011 dans l’équipe Béninoise.

Chérif Dine Campos : Gardien titulaire des Buffles du Borgou, il fait partie des rares locaux retenus par Michel Dussuyer. Agé de moins de vingt ans, Chérif découvre aussi la grande compétition. Sa première convocation date du 24 mars dernier à l’occasion de la dernière journée contre les Eperviers du Togo. Il sera à cette compétition pour apprendre.

Défense

Même si elle a du vécu, la défense du Bénin sera composée en majorité des joueurs qui découvriront la CAN pour la première fois.

David Kiki : Le Brestois a connu sa première convocation en 2015. La dernière participation des Ecureuils datant de 2010, il n’a pas eu l’opportunité d’être présent. Agé de 25 ans, David Kiki sera aussi à sa première CAN.

Olivier Verdon : Actuel joueur de Deportivo Alaves en Liga Espagnol (il vient de signer son contrat), Olivier Verdon a été l’un des hommes forts de la défense Béninoise durant toutes les rencontres de la qualification. Son nom se retrouve logiquement parmi les 23 guerriers Béninois. Il découvrira comme certains de ses coéquipiers la CAN.
Moïse Adilehou : Agé de 23 ans, le colosse défenseur de Levadiakos en Grèce goutera aussi pour la première à la CAN. Défenseur central pouvant aussi évoluer sur le côté droit, Adilehou fait partie des 23 Ecureuils sélectionnés pour l’expéditions Egyptienne. Comme autres défenseurs qui seront à leur première CAN, il y a le portuaire Rodrigue Fassinou (l’autre joueur évoluant dans le championnat local), le joueurs Moulins Yzeure Séidou Barazé.

Milieux de terrain

Le milieu de terrain n’est pas non plus épargné par ce sang neuf.

Sessi D’Almeida : Ses cheveux ne sauraient passer inaperçus. Il s’agit bien sûr de l’ex parisien Sessi d’Almeida. D’une énergie débordante, le milieu de terrain s’est illustré comme l’une des valeurs sur lesquelles peut s’appuyer Dussuyer au milieu de terrain.

Mama Seibou : Lentement mais surement, l’ancien portuaire fait sont bout de chemin. Lancé par l’ex sélectionneur des Ecureuils Oumar Tchomogo, le milieu de terrain du SC de Toulon sera aussi à son premier baptême continental à la CAN. Il doit son billet sans aucun doute à son implication dans le jeu et surtout à son excellent match livré face au Togo.
Jodel Dossou, David Djigla, Tidjani Anaane, Cebio Soukou, Rodrigue Kossi, sont entre autres milieux de terrain qui seront aussi en Egypte avec les Ecureuils.

Attaque

Le front de l’attaque n’est pas aussi épargné par ces joueurs qui vont découvrir la CAN.

Steve Mounié, Désiré Azankpo, seront aussi de l’expédition. Des gardiens de but aux attaquants, les Ecureuils du Bénin seront à la CAN avec beaucoup de joueurs qui n’ont jamais eu le plaisir de jouer cette compétition.

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Lu 992 fois