Gala de football samedi 22 décembre dernier sur le terrain de sport du quartier ''Sogon'' à Abomey. Les anciennes gloires du ''cuir rond'' réunies sur initiative de l'international béninois Christophe Bokpè, ont mouillé comme jadis le maillot et donné plaisir aux spectateurs sortis nombreux. Outre la nostalgie qui sous-tend ce match de gala, l’initiateur ambitionne de constituer une équipe communale des moins de douze ans pour contribuer à la mise en place d'une relève de qualité.

Christophe Bokpè a réussi à faire jouer dans l’après-midi du samedi dernier sur le terrain de sport de ''Sogon'' à Abomey, des anciennes gloires du football, connues sur les plans local, national et international. Côte à côte et dans une même équipe dénommée ''Anciennes gloires d'Abomey de la diaspora'', Christophe Bokpè a aligné David Feliho, Paoli Couton, Hyppolite Attimbossou, Clément Bokpè et bien d'autres contre Henri Nouagovi, Massaro Daddy et leurs pairs réunis dans l'équipe des '' Anciennes gloires d'Abomey résidents''.
Après les premières minutes d'hésitations, ces anciennes gloires chacun de son côté, se sont mis à démontrer leurs talents. Les automatismes retrouvés, la vitesse et le rythme du match ont augmenté. Des duels se disputent âprement. Des relances sur fond de vitesse, des contre-attaque, se font remarquer des deux côtés. L'envie de s'adapter à ce rythme imprimé par les plus en jambe et endurants a provoqué chez certains des fautes banales et des gestes complètement manqués. Les spectateurs se sont régalés des glissades, imprécisions, pertes de balles répétées. Mais à la 18e minute, sur une relance, Damien Dimas, imperturbable et avec une tempérance maximale, réussit à écarter, en plus du gardien de but, deux autres joueurs avant de loger la balle au fond des filet des ''Anciennes gloires d'Abomey de la diaspora''. Les deux équipes iront à la pause avec ce score de 1-0.
A la reprise, les ''vert et noir'' menés font pression sur l'adversaire et, par deux fois, ratent l'occasion de revenir au score. Mais, à la 20e minute de cette seconde mi-temps, Gabin Cakpo, après un dribble et une pirouette magistrale, inscrit, d'une frappe lourde d'une quinzaine de mètres du camp de l'adversaire, le but de l'égalisation. Le jeu défensif ensuite installé des deux côtés est maintenu jusqu’au coup de sifflet final de l'arbitre. Le match de gala prend fin sur ce score de (1-1) un but partout. En faisant rejouer ces vedettes, a expliqué Christophe Bokpè, le but c'est de lancer un appel aux jeunes qui ne sont pas encore dans la haute sphère du football. « Nous autres, on cherchait seulement à défendre les couleurs de notre région. Mais aujourd'hui que les moyens existent, on remarque que les jeunes ne s'adonnent pas au jeu de qualité », a déploré l'ancien joueur des ''Caïman du Zou'' et de ''Mogas 90'', Christophe Bokpè. Et, puisqu'il est actuellement consultant des moins de douze ans à Manchester, et fort de ses expériences en France et en Italie, Christophe Bokpè a décidé de constituer, par le biais de son organisation dénommée ''Association football autrement'', une équipe communale des moins de douze ans. «Nous avons fait jouer en lever de rideau les moins de douze ans parce que nous voulons travailler à la mise en place d'une relève de qualité », a expliqué Christophe Bokpè. En plus des médailles octroyées à tous les joueurs, il a distingué deux personnalités qui contribuent au football à Abomey et remis à la mairie d’Abomey, une gigantesque coupe.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3396 fois