En plus du stade de football d’Atchoukouma, la ville de Djougou aura bientôt un stade omnisports de type moderne. Le ministre en charge des Sports, Oswald Homeky, a procédé hier, jeudi 20 décembre, à la remise du site devant l’accueillir.

L’heure était hier, jeudi 20 décembre, à la joie à Djougou. Et pour cause, le ministre en charge des Sports, Oswald Homeky, accompagné d’une forte délégation de personnalités, a remis à l’entreprise sélectionnée le site sur lequel sera érigé dans quelques mois, le stade omnisports promis pour la ville. C’est à Soubroukou, dans le premier arrondissement de Djougou, que la cérémonie a eu lieu.
En effet, la cité des Kpétoni fait partie des villes dans lesquelles le gouvernement de « La Rupture » a promis construire des infrastructures sportives. Le joyau attendu est appelé à seconder le stade d’Atchoukouma, l’antre de l’équipe de football des Panthères FC de la localité. Vu le goût prononcé des populations de cette ville pour la pratique du sport, il ne sera pas un investissement à perte. Mieux, sa construction permettra davantage l’éclosion de talents pour le plus grand bonheur du sport béninois.
La construction de cette infrastructure fait partie des réalisations prévues au profit du département de la Donga, dans le cadre de l’exécution du Programme d’actions du gouvernement (Pag). Avec la remise du site qui vient d’être effectuée, les travaux devraient rapidement démarrer.
Aux côtés du ministre, il y avait les autorités politico-administratives du département de la Donga, ainsi que le roi de Djougou et les acteurs du football de la ville.
En dehors de Djougou, c’est le stade Bio Guerra de Bembèrèkè qui sera également réhabilité. L’ancien laissera place à un nouveau flambant neuf et digne de nom.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 3415 fois