Neuf athlètes béninois dont 4 filles et 5 garçons participeront, du 15 au 20 décembre prochain, aux championnats d’Afrique de badminton des scolaires à Accra au Ghana. La délégation béninoise quitte Cotonou ce mercredi 12 décembre pour défendre les couleurs nationales à cette compétition.

En prélude aux championnats d’Afrique de badminton des scolaires, une délégation béninoise constituée de 9 athlètes dont 4 filles et 5 garçons va rallier, ce mercredi 12 décembre, la capitale ghanéenne où se tient cette compétition. Chez les filles, il s’agit de Pascaline Vitou, Pernelle Fabossou, Ruth Zannou et Michelle Kpanou. Dans la catégorie des garçons, Carlos Ahouangassi, Oswald Doch Fanou, Préféré Adomahou, Carlos Kpanou et Jean-Marc Agossouwi vont défendre les couleurs nationales. Au cours de la compétition, les épreuves se dérouleront par équipe et en individuel. L'équipe féminine du Bénin évoluera sous l’égide de Lisette Koulemi alors que les garçons seront coachés par Bernardin Bokpè, qui fera office de chef de délégation lors de cette expédition.
Selon le président de la Fédération béninoise de badminton, Aubin Assogba, les athlètes se sont bien préparés pour affronter d’autres badistes venus de l’Algérie, de l’Égypte, du Kenya, du Rwanda, du Zimbabwe, du Ghana, de l’Ouganda, du Nigeria, de Lesotho, de la Côte d'Ivoire, de la République démocratique du Congo et de l'Éthiopie, attendus à cette compétition. « Présents au dernier championnat national de la discipline qui s'est achevé le week-end écoulé, tous nos athlètes ont profité de l’occasion pour se mettre au pas pour ce tournoi », a-t-il confié.
Abondant dans le même sens, l’entraîneur de l’équipe masculine, Bernardin Bokpè, confirme que ces athlètes, sélectionnés pour la plupart en mai dernier, à l’issue du championnat scolaire de badminton, pourront valablement représenter le Bénin. Selon lui, la Fédération béninoise de badminton s’est beaucoup investie dans la promotion et la vulgarisation de cette discipline cette année. A l’en croire, après avoir déployé le programme Shuttle time « Badminton à l’école » qui vise l’extension et la promotion de la discipline dans les établissements scolaires, la Fédération béninoise de badminton entend donner la chance aux athlètes béninois sur la scène continentale. « Le Bénin a été engagé pour la première fois dans cette compétition pour évaluer les élèves badistes », a-t-il signalé.
Faut-il le rappeler, au total 25 collèges et écoles primaires bénéficient de ce programme de vulgarisation du badminton à la base sur toute l’entendue du territoire national.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2137 fois