L’équipe béninoise de cyclisme s’est envolé lundi dernier pour Asmara en Érythrée où elle va prendre part du 21 au 25 novembre à la 1ère édition de la Coupe d’Afrique des nations de cyclisme. La délégation constituée de quatre coureurs est conduite par le directeur sportif, Papoen Osho.

Le Bénin participe dès ce mercredi 21 novembre à la première édition de la Coupe d’Afrique des nations de cyclisme à Asmara en Erythrée. La délégation béninoise composée des cyclistes Emmanuel Sagbo, Remi Sowou, Augustin Acakpo et Bachiki Idrissou et du directeur sportif, Papoen Osho a quitté Cotonou, lundi 19 novembre dernier pour la capitale érythréenne. 

Fidèle à ses ambitions d’être présent à toutes les joutes continentales et internationales, le comité exécutif de la Fédération béninoise de cyclisme a engagé le Bénin dans cette compétition.
Selon le président de la Fédération béninoise de cyclisme, Romuald Hazoumè, l'objectif est de «  faire mieux que lors du championnat africain à Kigali au Rwanda en février dernier ». Pour lui, c’est l’occasion pour les cyclistes béninois de rivaliser d’ardeur aux côtés des grandes nations du continent comme l’Erythrée, l’Ethiopie et l’Afrique du Sud.
Selon Zemede Tekle, commissaire à la Culture et aux Sports de l’Erythrée, cette compétition organisée par la Fédération érythréenne de cyclisme, en collaboration avec la Confédération africaine de cyclisme est reconnue par l’Union cycliste internationale (Uci). Contrairement au Bénin présent uniquement chez les hommes, certaines nations seront présentes dans les deux catégories, hommes et femmes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3137 fois