Démarrés le samedi 8 septembre dernier, les championnats nationaux scolaires de l’Union des associations sportives de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (Uaset-Fp) ont pris fin dans la soirée d’hier, mardi 11 septembre au stade municipal de Lokossa par la gratification des meilleures performances.

Grande attraction de la soirée d’hier au stade municipal de Lokossa, le match de football qui a opposé la sélection de l’Atlantique-Littoral et celle du Mono-Couffo a été la dernière finale de l’édition 2018 des championnats nationaux scolaires de l’Uaset-Fp. La confrontation qui a duré quatre-vingt minutes, s’est soldée par le score d’un but à zéro en faveur des départements du Mono et du Couffo. Le seul but de la partie est une réalisation de Gédéon Kpotonsi.
Les deux équipes finalistes n'étaient pas à leur première confrontation. En 2014, la sélection de l’Atlantique-Littoral avait déjà remporté la finale face à celle du Mono-Couffo avant que celle-ci ne prenne sa revanche l’année dernière. Le Mono-Couffo avec cette nouvelle victoire vient enlever pour la deuxième fois consécutive ce trophée.
Le trophée leur a été remis hier par le préfet du Mono, Komlan Zinsou et le directeur de cabinet du ministre en charge de l’Enseignement secondaire, Jean Bénoît Alokpon. Pour M. Alokpon, il n’y a ni vainqueur ni vaincu mais juste la culture du fair-play tel qu’il l’a prodigué au démarrage du match. En plus du trophée, les finalistes tout comme leurs adversaires ont tous été distingués et ont reçu des jeux de maillots et de ballons.
Les trois premiers athlètes de la course de vitesse de 100m et de saut en longueur ont été eux aussi distingués.
A rappeler qu'un cross-country, dénommé "la foulée de l'avenir", a été organisé dans la matinée à l'intention des apprenants du secteur de l'artisanat. Venus des ateliers de menuiserie, de couture, de coiffure et autres, ils étaient au total 456 participants dont 260 dames représentant les cinq arrondissements de Lokossa. Les dames ont couru une distance de trois Km, contre quatre Km pour les hommes. Le taux de participation en nette progression cette année témoigne de l'intérêt du monde de l'artisanat à l'initiative, confesse Marcellin Dotou, président des artisans de Lokossa. « Nos apprenants sont motivés puisque les meilleurs à l'issue de la compétition gagnent des équipements de travail», retient le président des artisans. Des séchoirs, des paires de ciseaux, des fauteuils ainsi que des machines à coudre et bien d’autres outils étaient des lots ayant sanctionné les performances des plus endurants parmi eux. Toutes ces performances ont été célébrées avec les applaudissements des officiels dont la délégation de la mairie de Lokossa et les citoyens qui ont massivement effectué le déplacement du stade. Les regards sont désormais tournés vers l’édition 2019?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1897 fois