Candidat au poste de président sur l’unique liste « Bénin Football Nouveau départ » en lice pour le renouvellement du comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf), Mathurin de Chacus a présenté, samedi 18 août dernier, sa vision pour le football béninois sur la Télévision nationale.

« Ma vision, c'est de bâtir ensemble un football performant pour grandir notre pays », a déclaré Mathurin de Chacus, président des Dragons de l’Ouémé et candidat au poste de président du comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf). 

Pour lui, le moment est venu de détecter les vrais talents et d’offrir une bonne formation aux jeunes béninois pour permettre de défendre valablement le Bénin dans les compétitions internationales. Mathurin de Chacus pense placer son mandat sous le signe de la transparence et de la crédibilité de la Fbf. « Je ne vais pas embrigader le pouvoir de président à ma personne. Je vais donner le pouvoir à tous les membres du comité exécutif pour accompagner la jeunesse. C'est sur ça que ma gestion va être basée », a-t-il laissé entendre.
Selon lui, la Fbf est une institution de la République et il va falloir rassembler tous les acteurs pour être à la hauteur de la mission. Par rapport à la gestion des finances de la Fbf, Mathurin de Chacus entend jouer la transparence totale dès son élection le 25 août prochain. Pour lui, il faut une direction financière et un cabinet pour rendre crédible les finances de cette fédération. « La commission des finances au niveau de la Fédération sera accompagnée d'un cabinet comptable pour gérer les sous de la fédération. Moi Mathurin de Chacus, je ne serai même pas signataire du compte de la fédération », a-t-il promis. Il pense veiller à l'utilisation correcte des fonds des contribuables et même ceux octroyés par la Fifa.
Le président des Dragons de l’Ouémé opte pour la mise en place d'une direction technique nationale « primordiale pour la réussite de la mission ». C’est pourquoi, dès la première semaine de son installation, il entend organiser une rencontre afin de disposer d’un programme national à soumettre au comité qui va le valider. « Après avoir validé ce programme, nous l'enverrons au gouvernement pour solliciter son appui », a-t-il confié. Pour réussir cette vision, Mathurin de Chacus pense mettre en place des commissions pour pallier les difficultés rencontrées par le passé.
La dynamisation de la formation dans les centres de formation, l’organisation régulière des compétitions pour toutes les catégories d’âges constituent les priorités du futur président de la Fbf. En attendant l’élection au congrès le 25 août prochain, Mathurin de Chacus prévoit le lancement du championnat national de football avant le 30 septembre.
Il dit être reconnaissant envers ses collègues du comité exécutif qui ont accepté de le porter à la tête la Fédération béninoise de football.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1998 fois