Organisée par la Fédération béninoise de taekwondo, au centre Saint Ambroise de Djougou, l’édition 2018 de la Coupe du Bénin se conjugue au passé avec des fortunes diverses pour les ligues. Ainsi, c’est la ligue Atlantique-Littoral qui s’est adjugé le plus grand nombre de médailles. Avec 44 athlètes présents, elle a remporté 5 médailles d’or, 8 en argent et 9 en bronze en totalisant 102 points.

La ligue Ouémé-Plateau est arrivée à la deuxième place avec 11 médailles dont 6 en or, 4 en argent, et une en bronze avec un total de 65 points. Les taekwondokas venus des départements du Borgou et de l’Alibori se sont contentés de la troisième place avec un total de 8 médailles dont 2 en or, 3 en argent et autant en bronze.
La Ligue Zou-Collines occupe la quatrième place avec 5 médailles et 29 points tandis que les athlètes de l’Atacora-Donga avec seulement 3 médailles, passent devant ceux du Mono et du Couffo qui sont repartis avec une seule médaille de bronze.
Au terme des combats, le président de la Fédération béninoise de taekwondo, François Kouyami, s’est réjoui du niveau de la compétition. Il a invité les responsables de ligues à poursuivre le travail à leur niveau afin que cet art martial puisse révéler des athlètes qui pourront défendre valablement le Bénin lors des prochaines joutes continentales et internationales.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2383 fois