Plusieurs sélections africaines profitent des trêves internationales du mois de mars pour livrer des matchs amicaux en vue de préparer les prochaines joutes continentales et internationales. Malheureusement, les Ecureuils, sans sélectionneur depuis décembre dernier, seront une fois encore absents.

Le Bénin va briller une fois encore par son absence lors des journées Fifa de ce mois de mars. Sans un sélectionneur depuis décembre 2017, les Ecureuils seront au repos lors des journées Fifa prévues du 19 au 27 mars.
Stéphane Sèssègnon et ses coéquipiers vont donc vivre de loin cette longue file de matchs amicaux à divers intérêts pour les sélections nationales.
Les Ecureuils devront donc attendre la prochaine trêve prévue du 3 au 7 septembre pour jouer, à moins que des rencontres non officiels se négocient par les autorités sportives avant cette période. Et pourtant, l’année 2017 était bien mouvementée pour les Ecureuils du Bénin qui ont saisi l’occasion des journées Fifa pour effectuer plusieurs rencontres amicales. L’ancien entraîneur Oumar Tchomogo avait testé à l’époque, son dispositif respectivement contre la Guinée Equatoriale en septembre, les Panthères du Gabon en Octobre ainsi que les Diables rouges du Congo et les Taifa Stars de la Tanzanie en novembre. Depuis lors, plus aucune initiative en faveur de la sélection nationale engagée dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Pire, elle se retrouve sans entraîneur depuis la fin du contrat d’Oumar Tchomogo, le 16 décembre 2017. Ce qui bloque davantage le fonctionnement du team national. Les jours passent et l’on se rapproche du mois de septembre prévu pour les éliminatoires.

Programme alléchant

Pendant ce temps, les adversaires des Ecureuils dans le groupe D des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 se mettent en jambe avant la reprise en septembre prochain. Les Eperviers du Togo, adversaires du Bénin au mois de septembre, ont prévu deux matchs amicaux en France. Ils vont affronter Madagascar, ce mercredi à Saint-Leu-la-Forêt puis la Côte d’Ivoire le samedi prochain à Beauvais.
Les Fennecs d’Algérie jouent la Tanzanie, ce jeudi 22 mars à Alger avant de s’envoler pour Graz en Autriche où ils disputeront un second match avec l’Iran le mardi 27 mars. La Gambie, quant à elle, sera aux prises avec la Centrafrique, vendredi 23 mars prochain à Banjul.
A moins de trois mois du Mondial 2018, les cinq pays africains qualifiés (Egypte, Maroc, Nigéria, Sénégal, Tunisie) profiteront également de cette trêve. Le Nigeria se déplace, vendredi prochain, à Wroclaw pour jouer la Pologne tandis que le Maroc est attendu à Turin en Italie avant la Serbie. L'Egypte sera aux prises avec le Portugal, à Zurich en Suisse tandis que le Sénégal va jouer l’Ouzbékistan, à Casablanca au Maroc. Les Aigles de Carthage de la Tunisie vont en découdre avec l’Iran, à Radès.
Pour boucler ces dates Fifa, les mondialistes africains vont jouer d’autres rencontres le mardi 27 mars prochain. Ainsi, on aura comme affiches : Nigeria-Serbie à Londres en Angleterre ; Egypte-Grèce, à Zurich en Suisse Maroc-Ouzbékistan, à Casablanca ; Tunisie-Costa Rica à Nice en France et Bosnie-Sénégal au Havre en France.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1338 fois