La Fédération béninoise de cyclisme (Fébécy) lance dès samedi 17 mars prochain les compétitions de détection des cyclistes dans les départements. Plus de mille coureurs sont attendus sur les routes de la commune de Banikoara dans le département de l’Alibori.

La commune de Banikoara dans le département de l’Alibori accueille, samedi prochain, les courses de vélo ordinaires et de vélo de route dans le cadre de la relance du cyclisme dans les départements du pays. Selon le président de la Fédération béninoise de cyclisme (Fébécy), Romuald Hazoumè, plus de mille coureurs sont attendus à cette compétition qui vise la détection de nouveaux cyclistes. « Les inscriptions sont en cours mais on note beaucoup d’engouement au niveau de la population pour cette compétition ; on pourrait aller au-delà de mille coureurs », a-t-il déclaré. Les meilleurs de ces courses recevront des prix ainsi que des lots de consolation.
Pour lui, le cyclisme béninois doit sortir de sa léthargie actuelle à travers ces compétitions départementales qui constituent, également, un tremplin pour la fédération en vue de sélectionner des cyclistes pouvant prendre part à des tours cyclistes au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays sur le continent. Romuald Hazoumè invite les fans de cette discipline à faire confiance à son comité exécutif qui s’est doté d’une feuille de route pour le compte de l’année 2018.
Le comité exécutif de la Fédération béninoise de cyclisme dirigé par Romuald Hazoumè souhaite développer cette discipline à partir de la base en organisant beaucoup d’autres compétitions statutaires dont le tour du Bénin dans les mois à venir. Ainsi, après Banikoara, les courses sont attendues respectivement à Glazoué dans le département des Collines le 17 juin ; à Djougou le 16 septembre pour la Donga ; à Lokossa, le 18 décembre pour le Mono.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1999 fois