Le Réal Sports de Parakou a effectué, samedi 10 mars dernier, sa rentrée. C’était l’occasion pour ses responsables de réaffirmer les ambitions du club, dans la perspective de la nouvelle saison 2018-2019 de football qui s’annonce.

Sous la houlette de son président Toundé Yébadokpo et des membres de son staff technique avec à leur tête, le directeur technique, Pierre Hinvi, le Réal Sports de Parakou se fraie son passage pour marquer de son empreinte l’histoire du football béninois. Autour d’eux, samedi 10 mars dernier, l’heure était aux grandes retrouvailles. C’est dans le cadre de la rentrée sportive du club. L’évènement a été rehaussé par la présence du président de la Fédération béninoise de football, Moucharaf Anjorin.
Ce que nous organisons, a expliqué le président du club, contribue au rayonnement du sport au Bénin. « Ce n’est pas la maison de l’autre que nous allons seulement balayer, mais également le nôtre », a-t-il insisté.
Venu soutenir l’événement, le président Moucharaf Anjorin et le président de la Ligue de football Nord-est, Ibrahim Mama Chabi, ont félicité les responsables et les joueurs du club. Tous ont loué l’initiative.
La cérémonie organisée a permis d’exposer les ambitions du club. Le président Toundé Yébadokpo a également remis une lettre de mission aux membres de l’encadrement technique pour le compte de la saison prochaine.
En somme, l’occasion a permis de faire le point de la saison écoulée et de prendre de nouveaux engagements pour celle qui va démarrer. Il s’agissait également de galvaniser la troupe pour la bataille de la ligue 2 dans laquelle évoluera le club cette saison. La saison dernière, le club a évolué en 3e division. Il a réalisé une performance extraordinaire. En 23 matches joués, il a obtenu 61 points, soit 19 victoires, 4 nuls, et a inscrit 54 buts et encaissé 8 buts. Il a terminé en tête de sa phase de poule et des play-offs, accédant ainsi en 2e division. C’est par une vente à l’américaine d’un jeu complet de maillot que la soirée a pris fin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1904 fois