Encadrement des Ecureuils du Bénin

Le sélectionneur national Oumar Tchomogo désormais sans emploi

Le contrat de prestation de services que le Comité de normalisation du football béninois (Conor) alors présidé par Me Raphiou Paraïso, a signé le 17 décembre 2015 avec Oumar Tchomogo pour lui confier l’encadrement de la sélection nationale prend fin ce jour, samedi 16 décembre. C’est le ministre en charge des Sports, Oswald Homéky, qui l’a notifié à la Fédération béninoise de football dans une correspondance hier, vendredi 15 décembre, en écartant toute idée de le reconduire à son poste.

Par Maurille GNASSOUNOU

Dans une correspondance adressée à la Fédération béninoise de football hier, vendredi 15 décembre, le ministre en charge des sports, Oswald Homéky, a annoncé la fin du contrat d’Oumar Tchomogo en tant qu’entraîneur des Ecureuils du Bénin, à compter de ce jour (Voir ci-dessous la correspondance). A lire les termes de la lettre, toute hypothèse de le voir être maintenu à son poste est écartée. Après deux ans passés à la tête de la sélection nationale, l’ancien international béninois et les membres de son staff d’encadrement sont désormais sans emplois.

Quoique son bilan soit mitigé avec des éliminations lors des dernières journées des qualifications à la phase finale de la CAN, Gabon 2017, et à celle du CHAN, Maroc 2018, sans oublier le tournoi de l’Ufoa au Ghana, l’homme aura quand même marqué son passage. Il a réussi à assurer au sein de la sélection nationale, non seulement une relève en douceur à des anciens comme Mouritala Ogoubiyi et Razack Omotoyossi, mais aussi un maillage entre les cadres attitrés et la jeune génération constituée des garçons comme Charbel Gomez, Marcellin Koukpo, Nabil Yarou et autres. Grâce à lui, le Bénin dispose aujourd’hui d’un noyau local pour sa sélection.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1782 fois