Disparu des radars, il y a quelques moments, l’attaquant international béninois, Razack Omotoyossi s’est engagé avec le club saoudien de deuxième division, d’Al Nahda, en provenance du royaume chérifien où, il a effectué quelques passages éclairs au KAC Kenitra puis à l’OC Safi.

Il s’est engagé pour une saison avec cette équipe qui peine en ce début de saison. Après 7 journées de compétition, Al Nahda est perdu dans les profondeurs du classement. Sur 16 équipes engagées, il occupe la 15è place avec un total de 3 points. C’est donc en sapeur pompier de circonstance, qu’il y est attendu pour l’aider à sauver ce qui peut encore l’être. Razack Omotoyossi connait bien l’Arabie Saoudite, pour y avoir déjà effectué un bref passage en 2008-2009 à Al Nassr. Avec son nouveau club, il a donc l’occasion de prouver qu’il n’a rien perdu de ses réflexes d’attaquant et pourrait toujours être utile à la sélection nationale engagée dans les éliminatoires de la CAN Orange, Gabon 2017 et de la Coupe du Monde, Russie 2018.

MG

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2239 fois
Tags:
  • ,