Un accord de siège a été signé entre le gouvernement béninois et Research Triangle Institute, une ONG américaine, représentée par Aboudou Dare. C’était, hier lundi 26 janvier au ministère des Affaires étrangères, en présence des cadres dudit ministère et des invités.

«La cérémonie de signature traduit toute l’importance que le gouvernement béninois accorde aux diverses actions de coopération que mène l’ONG Research Triangle Institute (RTI) en faveur des populations béninoises, notamment dans le domaine de la santé qui constitue l’un des secteurs prioritaires de la politique du gouvernement en matière de développement national», a confié Robert Zantan, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Et de poursuivre que le programme de traitement gratuit des maladies tropicales négligées par RTI, dont entre autres, l’onchocercose ou cécité des rivières, la filariose lymphatique ou éléphantiasis, les vers intestinaux, les schistosomiases ou bilharzioses et le trachome, constituent la preuve tangible. Ces maladies, a-t-il fait remarquer, font beaucoup de ravages dans l’ombre. C’est pourquoi Robert Zantan a salué les efforts et consenti qu’il faille appuyer RTI dans ses activités dont l’impact socio-économique n’est plus à démontrer. Cela a justifié, conçoit-il, que le gouvernement béninois ait mis à la disposition de l’ONG, des locaux qui abritent le Programme national de lutte contre les maladies transmissibles pour les besoins d’administration et de stockage.

Robert Zantan a également relevé à l’actif de RTI, d’autres programmes orientés vers la recherche suivant une approche multidisciplinaire en matière de santé et la promotion de l’application des innovations scientifiques et technologiques dans le développement.
Tout cela justifie qu’à travers l’accord de siège, le gouvernement octroie à RTI de multiples avantages notamment en matière d’exonérations fiscales et douanières, a retenu le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Toutes facilités pouvant lui permettre d’amplifier ses interventions sur le terrain, pour l’amélioration du bien-être des populations béninoises.
Robert Zantan n’a pas manqué de témoigner sa gratitude à l’agence américaine d’aide au développement (USAID) pour son accompagnement financier à la mise en œuvre du projet «ENVISION» au Bénin.
Un accompagnement financier et un accord de siège dont s’est réjoui Aboudou Dare, conseiller résident de RTI. D’autant qu’il est convaincu que cet accord facilitera davantage les conditions de travail de l’ONG et profitera aux bénéficiaires que sont les populations des différentes zones endémiques. Ainsi, RTI avec son projet "ENVISION" sous financement USAID, est toujours disponible à accompagner le gouvernement dans la lutte contre les maladies tropicales négligées.
RTI depuis ces deux dernières années, appuie le ministère de la Santé à travers le Programme national de lutte contre les maladies transmissibles (PNLMT). Il s’agit, a-t-il rappelé, d’un appui qui concerne la lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN). Certaines activités importantes sont également à mettre à l’actif de RTI, notamment l’établissement de la cartographie complète du trachome, celles des géo helminthiases et des schistosomiases en cours dont déjà 38 communes cartographiées. Le déparasitage des enfants en âge scolaire (05-14 ans) scolarisés ou non et le financement des revues annuelles des activités de lutte contre les maladies tropicales négligées figurent également en bonne place des réalisations de RTI. Aboudou Dare a saisi l’occasion pour témoigner sa gratitude aux ministères partenaires qui ont tous œuvré à la signature de cet accord, car pour lui, «la nuit a été longue mais le jour est arrivé».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 7032 fois
Tags:
  • ,