« Le secteur privé accélère la réalisation de la couverture sanitaire universelle pour le développement de l’Afrique ». Tel est le thème du symposium de la Plateforme du secteur sanitaire privé du Bénin dont les travaux ont démarré, ce mercredi 10 juillet à Cotonou. Organisée sous le haut patronage du ministère de la Santé, cette rencontre contribuera à la mise en place d’une couverture sanitaire universelle et efficace au Bénin.

En vue d’améliorer la qualité des soins de santé offerts aux populations, le gouvernement entend renforcer le partenariat public-privé dans le secteur sanitaire. C’est dans ce cadre que se tient depuis hier à Cotonou, la première édition du Symposium organisé par la Plateforme du secteur sanitaire privé du Bénin (Pssp) en collaboration avec Bénin international médical salon. Selon le président du comité d’organisation de cette rencontre, Lucien Dossou-Gbété,
il s’agit de réaliser un grand carrefour facilitant une meilleure santé à tous. « Mais pour ce faire, il va falloir renforcer les équipements médicaux modernes », dit-il.
Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Serge Ahissou, renchérit et affirme que pour une meilleure couverture sanitaire, le rôle du secteur privé est très important. C’est pourquoi, le présent symposium est l’occasion favorable pour valoriser les créativités dans le monde médical. Ce qui, selon lui, permet de mettre en exergue les éléments nécessaires pour renforcer le secteur de la santé. La diversité des stands témoigne, selon Lucien Dossou-Gbété de la portée de ce symposium et de l’intérêt que le gouvernement accorde aux travaux et à la couverture sanitaire au Bénin. Il a alors invité les participants à visiter les stands des exposants venus de divers
horizons et à s’approvisionner en produits indispensables à la qualité des services de santé et à un accès à des soins de santé de qualité pour les populations. Face aux défis du secteur de la santé, poursuit-il, il convient que le gouvernement fasse respecter les normes et les règlements en vigueur en vue d’une meilleure planification des activités. Il a ensuite exhorté les acteurs de la santé à une plus grande responsabilité pour accompagner le gouvernement dans ses efforts inlassables pour améliorer la santé de nos populations.
Pendant quatre jours, près de 250 acteurs du secteur provenant des 15 pays de la Cedeao, de l’Afrique de l’Est et du Sud, des médecins, des acteurs du dispositif médical et paramédical, des professionnels partageront leurs expériences qui auront à coup sûr un impact fort et durable au bénéfice du plateau sanitaire béninois et de la sous-région. Cette rencontre sera meublée par des communications, des panels, des sessions parallèles et des dîners thématiques.
La cérémonie de lancement a été suivie d’une visite guidée de près de 27 stands.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 587 fois